AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La cabane au fond de la vigne...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La cabane au fond de la vigne...   Dim 10 Jan 2010, 16:34

Il avait eu du mal à entrer dans le château, faut dire que les gardes sont des enquiquineurs de première. Alors, qu'il se déplaçait avec sa fidèle canne, connue aussi sous le nom de "bâton de promenade", il prit le temps de flâner dans les jardins. En cette saison, il n'y avait aucune fleurs à admirer ou de fruits à goûter. La campagne aux abords du Castel était immaculée de blanc. Elle avait recouvert son plus beau manteau neigeux pour faire apprécier un spectacle si rare dans cette partie du royaume. Bien que la proximité des montagnes pyrénéennes pouvait faire penser le contraire, Toulouse n'était pas le lieu le plus propice à accueillir autant de neige. Mais cette année fut apparemment bien particulière.

Comme toujours les intrigues politiques étaient très croustillantes ou malsaines, selon les avis et les personnalités de chacun. Devil avait pu constater que le Comté était devenu fortement aristotélicien. Il avait appris avant de venir en ce lieu, que Toulouse était, encore il y a peu, un endroit de tolérance où les religions diverses avaient leurs places. Ce n'était désormais plus, le cas. Aussi, il ne faudrait pas faire trop de vague...Sinon, c'est l'air chaud du bucher qui attendrait Devil.

Il était bien résolu à se trouver une fonction, une occupation quelque conque. Ayant beaucoup étudié durant sa jeunesse, car venant d'une famille bourgeoise qui lui permit d'avoir quelques avantages. Notamment de vivre en promiscuité des jeunes nobles de son temps. Ainsi, l'économie, le droit, les religions, la politique, les conneries en tout genre n'avaient plus aucun secrets pour lui. Mais qui voudrait d'une personne comme lui ? Lui, le sarcastique, narcissique, misanthrope et cynique Devil...

En ce jour, il avait décidé de prendre pour "résidence secondaire" cette petite cabane de vigneron. Il avait un projet en tête. Et n'ayant point de cheval, il ne pourrait faire des aller-retour incessant entre sa masure et le castel. Il prit donc de quoi se chauffer et alluma un petit feu. A la lumière des flammes rougeoyantes, il prit de quoi écrire et se mit à l'œuvre. Au bout, d'un instant lui vint une idée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La cabane au fond de la vigne...   Mer 13 Jan 2010, 21:23

Il revint donc vers sa "résidence secondaire". Il mit une bûchette en hommage à un ami hérétique. Puis, il sortit un petit livre.

"Cher journal adoré,

Aujourd'hui, j'ai rencontré la famille bidochon.
Monsieur et Madame Bidochon qui eurent une paire de jumeaux -Tic et Tac- au nombre de deux ! Il faut bien préciser, attention ! Puis, un troisième enfant qu'ils nommèrent Théo parce que c'est à la "mode" paraît-il. Pour les fêtes de fin d'année 1457, ils organisèrent un banquet qui aurait pu rivaliser sans problème avec les festins royaux. Quel amateur ce roi, franchement ?! Il a pas une corbeille pleine de fruits, ni trois ou quatre dindes, ni même un civet "d'oryctolagus cuniculus cuniculus", plus communément connu sous le nom de "lapinou". Et un chevreuil ou encore un sanglier, il n'en a pas ?!! Le pauvre...


Après ce repas a s'en faire péter le bidon. Ils mirent les n'enfants Bidochon au lit. Le lendemain, ces horribles marmots ouvrirent les cadeaux auprès du...devinait qui ? Auprès du sapin, bien sûr ! Tic et Tac eurent un truc en bois avec des roues de couleur rouge. Et Théo, ben, il eut une "poupée"...Allez savoir pourquoi ?!! A quand une distribution de cadeaux effectuait par moi-même ? On aurait droit à quelques pains dans la gueule, à se faire couper un doigt pour le "fun", à recevoir un lépreux en "kit" à monter soi-même. Bref, que du bonheur !

Sinon, je suis allé à l'université afin de trouver la comtesse que "j'kiffe grave !" Maintenant, il faut que je trouve un moyen de la mettre à mes pieds. Mon harem ne se construira pas en un jour. Surtout qu'avec cet hiver rigoureux, les dindes deviennent frileuses...."
Revenir en haut Aller en bas
 
La cabane au fond de la vigne...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La cabane au fond de la vigne...
» Votre fond d'écran du moment
» *lettre simple, à écriture rouge sang sur fond noir* Chers Gardes.
» fond d'écran sarko
» Le fond bleu autour des textures qui veut pas être transparent sur DoomBuilder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Castèl Narbonés - Château Narbonnais :: Pati baissa - Cour basse :: Las Vinhas - Les Vignes-
Sauter vers: