AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Charte du Grand capitoul.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Charte du Grand capitoul.   Mar 10 Nov 2009, 19:06

Citation :

Carta del Capitolat — Charte du CapitoulatLe Comté de Toulouse, soucieux de donner à ses institutions une solidité gage de prospérité,

Soucieux de nouer un dialogue permanent entre ses conseillers et ses
édiles, de sorte à dresser une politique commune concertée et librement
consentie par toutes les autorités du Comté,

Soucieux de perpétuer les anciennes traditions de gouvernance, qui
faisaient cohabiter ensemble le pouvoir comtal et le pouvoir municipal,
sans que chacun cherchât à prévaloir sur l’autre,

A statué, par une loi votée à l’unanimité des voix exprimées, de se doter des institutions suivantes :




Titre 1 – Définition


Art.1-1 – Del Capitolat – Du Capitoulat
Le Capitoulat désigne le système politique auquel participent les
notables toulousains élusou désignés ainsi que la charge de celui qui
l’exerce.


Art. 1-2 – Del Capitol – Du Capitoul
Est nommé Capitoul tout édile élu ou désigné dans sa municipalité selon les modalités définies à l’article 22-2 des présents statuts.


Art. 1-3 – Du Siège
Le Grand Consistoire des Capitouls ainsi que les Chambres municipales des Capitouls sont sises sur le Capitole, dans la ville comtale de Tolosa.




Titre 2 – Composition



Chapitre I – Les Institutions


Art. 21-1 – Del Grand Consistòri dels Capitoles – Du Grand Consistoire des Capitouls
Le Grand Consistoire des Capitouls est le lieu de réunion du conseil Comtal et des délégations de Capitouls.

En sont membres de droit les douze conseillers du château.

Peuvent y être invités des fonctionnaires ne siégeant pas au Conseil, sur ordre discrétionnaire du Coms.

Y siègent le temps de leur mandat les Capitouls élus ou désignés dans leur municipalité.


Art. 21-2 – De la Cambre dels Capitoles – De la Chambre des Capitouls
La Chambre des Capitouls est le lieu de réunion des Capitouls.

Chaque municipalité dispose au Capitole de sa propre Chambre, à
laquelle nul autre que les Capitouls élus ou désignés ne peut accéder.


Art. 21-3 – Dels Capitolates – Des Capitoulats
Le Comtat de Tolosa reconnaît quatre capitoulats :
a) Le capitoulat d’Albi (Albi)
b) Le capitoulat de Castelnou d’Arri (Castelnaudary)
c) Le capitoulat de Castras (Castres)
d) Le capitoulat de Foish (Foix)
e) Le capitoulat de Tolosa (Toulouse)

Le Comtat de Tolosa attribue à chaque municipalité une oriflamme de couleur, distribuées comme suit :
a) Le capitoulat d’Albi porte l’oriflamme amarante.
b) Le capitoulat de Castelnou d’Arri porte l’oriflamme ventre-de-biche.
c) Le capitoulat de Castras porte l’oriflamme tilleul.
d) Le capitoulat de Foish porte l’oriflamme orpiment.
e) Le capitoulat de Tolosa porte l’oriflamme incarnadin


Chapitre II – La fonction de Capitoul


Art. 22-1 – Des critères d’éligibilité du Capitoul
Sont déclarés éligibles au Capitoulat tous les individus répondant aux
critères d’éligibilité à l’édilité tel que défini en contraste de
l’article XXX-XXX relatif aux critères d’éligibilité à la charge de
conseiller comtal.

Art. 22-2 – Du mode de désignation des Capitouls
Cinq Capitouls sont désignés par municipalité.

Sont déclarés Capitouls les consòles mageres (maires) de chaque commune, ainsi que les tribuns.

Trois Capitouls sont désignés par le maire, parmi les membres du conseil municipal.


Art. 22-3 – Du mandat de Capitoul
Le mandat de Capitoul dure quatre semaines. Il démarre sitôt les cinq Capitouls désignés.

En cas de retard dû à une révolte ou à un second tour, les Capitouls
siégeant poursuivent leur mandat jusqu’à la prise de fonction du
prochain Capitoulat.

Le mandat de Capitoul est renouvelable à l’infini. Seules la défiance
des habitants ou la démission volontaire peuvent y mettre fin. Pour
être effective, toute démission doit être signifiée par courrier
officiel adressé au Coms portant mention de l’intention de démission,
et scellée des armes de la municipalité.


Art. 22-4 – Des incompatibilités mandataires
Nul conseiller comtal ne peut postuler à l'élection des Capitouls.

Si un Capitoul en exercice accède à la charge comtale à la faveur
d'élections ou de démission d'un conseiller comtal, il est réputé
devoir remettre immédiatement sa charge de Capitoul par un courrier
adressé au Coms.

En cas de vacance constatée par incompatibilité mandataire, il peut être procédé par le consòl
à une nomination discrétionnaire si et seulement si la durée du mandat
en cours à effectuer est égale ou supérieure à dix jours. A défaut, la
charge est réputée vacante jusqu'à renouvellement du mandat de Capitoul.




Titre 3 – Compétences et Fonctionnement



Chapitre I – Du Siège


Art. 31-1 – Du Siège à la Chambre des Capitouls
Le consòl peut décider de convoquer les Capitouls et le conseil municipal en séance plénière autant de fois qu’il le désire.

La convocation de séance n’est pas comminatoire. Peuvent se déclarer
absents les Capitouls et les conseillers municipaux retenus pour
affaires.


Art. 31-2 – Du Siège au Grand Consistoire des Capitouls
La séance au Grand Consistoire est quotidienne. Sont appelés à siéger
les douze conseillers ainsi que les quatre délégations de Capitouls.

A chaque première séance du mandat en cours, le Coms remet solennellement aux consòles mageresleur
oriflamme respective, gage d’intronisation. Ces oriflammes peuvent au
choix être placées dans les Chambres des Capitouls ou sur les frontons
des mairies.

A chaque dernière séance, les consòles mageres doivent remettre au Coms leur oriflamme, afin d’échoir symboliquement leur mandat.

La convocation de séance n’est pas comminatoire. Peuvent se déclarer absents les Capitouls retenus pour affaires.



Chapitre II – Des Compétences des Capitouls


Première partie : La Chambre des Capitouls

Art. 32-1-1 – De l’ordre du jour à la Chambre des Capitouls
Le maire fixe l’ordre du jour.
Il anime et modère les débats.


Art. 32-1-2 – Des compétences de la Chambre des Capitouls
Les Capitouls et les conseillers municipaux peuvent délibérer et
statuer librement sur tout domaine d’administration de leur
municipalité.


Art. 32-1-3 – Des prises de décision
Le consòl fixe les modalités des prises de décision du conseil municipal.

Le conseil municipal peut prendre, par ordre décroissant de contrainte :
a) Un arrêté municipal
b) Une recommandation
c) Une orientation de politique générale



Deuxième partie : Le Grand Consistoire des Capitouls

Art. 32-2-1 – De l’ordre du jour au Grand Consistoire des Capitouls
Le Coms fixe l’ordre du jour.
Il anime et modère les débats.


Art. 32-2-2 – Des compétences du Grand Consistoire des Capitouls
Le Grand Consistoire traitedes sujets impliquant directement les municipalités, principalement la fiscalité et la sûreté.


Art. 32-2-3 – Des prises de décision
Le Conseil comtal peut recourir à deux types de décision
a) Un avis consultatif sur toute loi, tout projet, ou toute orientation de politique générale.
b) Un vote sur toute loi, tout projet, ou toute orientation de politique générale.

Tout projet ou loi tendant à modifier les dispositions de la Charte du
Comtat de Tolosa doit être soumise au vote des Capitouls, et être
ratifiée à la majorité pour être déclaré valide et applicable.

En cas d’égalité, le Coms est habilité à trancher.


Art. 32-2-4 – De la ratification des arrêtés municipaux
Tout arrêté municipal décidé par les Chambres des Capitouls doit être
soumis à l’avis du Coms, du bailli et du commissaire au commerce lors
d’une séance au Grand Consistoire. Les autres conseillers ont un délai
de deux (2) jours pour, le cas échéant, émettre un avis.

Le Coms, le bailli et le commissaire au commerce peuvent accepter,
refuser ou amender librement et discrétionnairement tout ou partie de
l’arrêté municipal. Toute délibération se fait au Grand Consistoire, au
vu et su des Capitouls.

Il n’est pas procédé à un vote de ratification dans les Chambres des
Capitouls après la transmission des arrêtés municipaux au Grand
Consistoire.


Chapitre III – Des consòles mageres – des maires

art. 33-1
Le maire utilise les moyens de communication mis à sa disposition
(courrier du maire, panneau de la mairie, calendrier etc..) de façon
informative et objective.
Il ne peut les utiliser pour prendre parti lors des élections
municipales ou comtales sous peine d'être poursuivi pour abus de
pouvoir.

art. 33-2
Le maire s'engage à ne pas quitter la ville pour la durée de son mandat.
En cas de retraite spirituelle pendant la durée de son mandat, le maire
prévient le Comté et son conseil municipal de son absence, et attribue
les mandats nécessaires à la gestion de la ville en son absence. Si la
retraite vient à durer plus de 7 jours, le maire est remplacé par un
intendant nommé par le Comté.

art. 33-3
Le maire est le garant de la bonne santé économique de sa ville.

Le maire peut attribuer des mandats à ses administrés ou à des personnes de passage.

La rédaction du mandat doit être soignée (nom du maire, date, nom du
mandaté, liste des biens confiés et des biens à rendre, délai de
restitution). En cas de litige avec la personne mandatée, le seul
contrat reconnu par la justice est celui stipulé dans l’énoncé du
mandat.

Le maire s'inspirera du mandat type joint
{Contrat :

Mandat fait en faveur de (nom de la personne mandatée), établit pour
(raison du mandat ; exemple : surveillance du marché, transport de
marchandises, remise de lots, encaissement des amendes, etc.)
Contrat permettant de (marquer la raison précise, exemple : gérer, réguler, surveiller, remettre, encaisser, etc.)

Le mandat contient :

X écus pour (raison de la somme déposée ; exemple : surveillance, achats, alimenter le marché , etc.)
X (marchandises déposées dans le mandat)

Consignes d’utilisation :

Ce présent contrat sert à (exemple : alimenter le marché en fer de
façon raisonnable et pas plus de 5 kg par jour ; déposer un pain
surtaxé pour le paiement de l’amende ; etc.)

Inventaire des marchandises:


Le mandat devra être rendu avec (écrire précisément les marchandises
et/ou les écus devant être restitués à la mairie) le (la date précise)
et au plus tard le (la date précise), ou à la demande du Maire.

Fait à (ville), ce (date de la création du mandat)

signature du Maire}

art. 33-4
Le maire gère l’embauche de miliciens pour assurer la garde de la
mairie. Lui seul peut lire le nom des miliciens sur le registre de la
mairie.

Pour des raisons pratiques et de façon à minimiser le temps de réaction
en cas de tentative de révolte ou de menace sur la ville, le nom des
miliciens doit être affiché quotidiennement au Grand Consistoire, et en
nul autre lieu.

La mairie est réputée défendue par 4 miliciens. Le maire qui recrute
une milice réduite sera tenu partiellement responsable en cas de
révolte réussie et pourra à ce titre être poursuivi pour trahison.


art. 33-5
Seul un maire légitimement élu est habilité à demander la validation comtale de décrets municipaux pour sa ville.

art. 33-6
Le maire se doit d'accepter en ses murs les armées officiellement reconnues par le Comté de Toulouse, et celles-ci uniquement.

art. 33-7
Dans les 2 jours qui suivent son élection, le maire doit se présenter
au Grand Consistoire et prêter serment au Comté de Toulouse incarné par
le Coms, en sa qualité de Maire et pour la durée de son mandat. Le
serment consiste à promettre au Comté reconnaissance, respect et
loyauté, en échange de quoi le Comté promet assistance et sécurité à la
ville.
En cas de réélection du maire, le serment est tacitement reconduit.


Faict le XXVIII Mai MCDLVI à Tolosa

Carles de Castèlmaura le Coms de Tolosa a proposé,
Le conseil comtal, par 6 voix pour, 3 voix contre et 4 suffrages non exprimés a validé,
Carles de Castèlmaura, Coms de Tolosa a ratifié
Ben Elazar, Portaparaula, a écrit

Titre 3, Chapitre III ajouté le 7 février 1457. Le conseil, par 9 voix
pour, 0 contre, 0 abstentions a validé. Russocarine, Coms de Tolosa a
ratifié.
Revenir en haut Aller en bas
bea06

avatar

Nombre de messages : 1567
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Charte du Grand capitoul.   Ven 21 Mai 2010, 21:33

Citation :
les discussions au GC sont régit par la Grande Charte et sont soumis au secret car les echanges se font avec les conseillers comtaux soumis eux aussi au devoir de réserve. Si des informations doivent etre communiquées à l'externe, ils doivent avoir l'aval du Coms qui peut décider d'accepter ou de refuser la diffusion de ces informations.
Revenir en haut Aller en bas
 
Charte du Grand capitoul.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charte du Grand capitoul.
» Charte de l’ost royal
» Briançon petite ville grand renom
» [TUTO] Le Grand Jaggi
» Charte de l'Ordre du Mérite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Lo Capitòli - Le Capitole :: Grand Consistoire des Capitouls-
Sauter vers: