AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
saino

avatar

Nombre de messages : 2221
Localisation : Castelnaudary, Comté de Toulouse
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Lun 17 Sep 2012, 21:52

J'en connais déjà la finalité, Sebelia... et dire que ça va encore augmenter avec les nouvelle prévisions comtales.

Pourquoi vouloir à tout prix un haut prestige qui ne sert à rien si ce n'est faire plaisir à la comtesse alors que les précédents conseils réussissaient à payer les soldats, les maréchaux (soit dit en passant c'est quand le prochain à Castel... car 16.00 écus par jour de gain pour le Comté, ça commence à chiffrer) et à embaucher des fonctionnaires avec un prestige bas, des mines qui tournaient tout autant et il y a même eu une proposition de baisse des impots pour les échoppes... c'est pour dire.

Pour ma part, je ne vois dans votre projet que des propositions pour que le Comté ait des rentrées d'argent sans bouger le petit doigt et un appauvrissement des travailleurs. Bref, un bon grand rôle de nantis ne pensant qu'à se goinfrer alors que les gens et les mairies devront trimer pour s'en sortir avec toutes ses taxes.

Petit exemple, mon petit producteur de blé va voir ses impots supprimés => gain 6 écus pour 15 jours

En contre partie, il va devoir payer 30 deniers plus chers sa viande journalière, 1 écus de plus pour pouvoir trouver un employé, tellement ils sont rares en ce moment.... réduction de son prix de vente, pour satisfaire les demandes du Comté. Gain = 0, perte = bien supérieure à 6 écus. Aucun doute, nous allons dans le bon sens avec ce projet.

J'ai souvenir d'un temps où le Comté faisait de l'exportation et partageait les bénéfices avec les villes mais peut être que cela demande trop d'effort à notre pôle économique qui préfère taxer encore et encore les travailleurs et les maires.
Revenir en haut Aller en bas
Hirnan



Nombre de messages : 1328
Localisation : Albi
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mar 18 Sep 2012, 03:28

Une petite remarque sur quelque chose qui a été dit trop vite et n'a peut être pas été bien entendu.

Au début, je désapprouvais ces mesures mais un propos de Triskelle me fait relativiser cette réprobation.
Triskelle a écrit:
il ne faut pas oublier les mauvais payeurs qui refusent tout simplement de payer. Ce que nous souhaitons, c'est davantage d'équité, on est prélevé sur ce que l'on consomme et ainsi, chacun des actifs participera à l'effort comtal.

La taxe est en effet le meilleur moyen de ne pas pénaliser ceux en retraite, de faire payer ceux qui ne veulent pas payer, etc. Cette idée m'intéresse beaucoup et je la partage amplement. Pour ma part, je suis plus sensible au sort des plus petits, de ceux qui arrivent. Ce qui m'inquiète dans cette taxe, est qu'ils soient pénalisés puisque n'ayant pas de champs, nous avions l'habitude de considérer qu'ils n'avaient pas à payer d'impôt et du coup, leur imposition augmente beaucoup avec ces mesures.
Or, le cout pour devenir paysan reste le même, le temps pour devenir paysan puis artisan sera donc allongé de la TVA sur les produits qu'ils achèterons (nous savons tous comme la quantité de population devient critique en Toulouse et il ne faudrait pas que nos rares arrivées meurent).

En conséquence, je suis pour une augmentation importante du pain et maïs, des produits intermédiaires, des produits de luxe, ...
Et 0 % sur haches, légumes, viandes, poisson, fruits, bois, pierre. J'oublie surement des nuances puisque mon objet est de proposer ici un principe, pas le détail de la chose.



NB : 0 sur pierre car une taxe dessus n'a quasiment d'impact que sur les MAs, une taxe quand même sur le minerai de fer car normalement le fer n'est acheté que par des habitants, et il est possible de calculer le cout de la taxe sur le fer dans les mandats comtaux faits aux maires pour les approvisionner en fer.
Revenir en haut Aller en bas
eric.mrk

avatar

Nombre de messages : 7775
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mar 18 Sep 2012, 10:45

Je suis heureux que ce débat s'anime enfin quelque peu de remarques constructives et nous en tiendrons compte bien évidemment au mieux.

Sebelia si vous pouvez nous fournir quelque information dans votre réalisation de tableau, cela pourrait nous aider à mieux discerner la réalité de la théorie, et vous pouvez bien entendu réaliser cela en collaboration du Père Saino, s'il le souhaite. A présenter néanmoins avant la fin de la semaine s'il vous plait.

Hirnan, vous avez bien saisi le principe, mais il me semble difficilement envisageable de maintenir des produits a 0%, néanmoins comme annoncé une modulation de la taxe en fonction des besoins et nécessités peut etre tout à fait envisagée avec une taxe plancher a 1% afin que TOUTES vente au marché contribue au budget comtal. L'idéal nous semble être d'arrivé à une taxe moyenne, hors produits de luxe et panoplie (très faible flux de vente) qui tourne dans les 3 %.

Saino, il est bien evident que la diminution de l’impôt ne compensera pas totalement la hausse de la taxe, mais cette hausse peut contribuer à aller dans le sens que vous voulez, à savoir une augmentation des prix de vente HT, notamment des céréales, et peut être les festins à terme, en ce qui concerne les échanges comtés - villes, et sans doute du revenu global, sachant que nous demeurons dans une perspective de revenu quotidien d'entre 16 et 18 écus pour les paysans et entre 20 et 23 pour les artisans, ce qui nous semble une bonne base de vie, sachant que le revenu minier est a 15.50, ce qui demeure notre référence parce qu'accessible à tous.

Si le commerce se dynamise, cela doit passer en priorité par les villes, plus apte à mobiliser des volontaires et à échanger avec leurs proches voisins, le commerce entre comtés étant bien plus difficile à mettre en oeuvre: il nécessite de plus grosses quantités d'échanges, et donc une mobilisation de marchand important et sur de plus long terme parfois, pour au final un bénéfice qui risque de friser le 0 une fois toutes les charges payées, puisqu'un marchand se paye 18 écus journaliers.

De fait le "commerce" comtal ne peut servir qu'à alimenter des flux pour "vider" ou remplir les marchés toulousains, sans que l'optique soit que cela rapporte pour le comté. Cela sera envisageable, je le répète, une fois que notre budget sera assuré d'un fond de roulement suffisant, que j'estime toujours a 5000 écus, que notre bénéfice nous permettra de financer tous les projets souhaités dont celui ci, bien évidemment. En attendant, nous devons atteindre un palier financier nous permettant l'aisance de gaspiller ou de mieux redistribuer les richesses, sans que cela ne retombe négativement sur le comté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Triskelle

avatar

Nombre de messages : 2880
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mar 18 Sep 2012, 13:32

Duflan, vos dires sont complètement loufoques, permettez-moi de vous le dire ; les mines n'ont nullement besoin de bois pour être entretenues, il ne leur faut que de la pierre et du fer, et par conséquent, elles sont parfaitement entretenues. Vos dires ne font qu'effrayer la population qui risque par conséquent de déserter les mines, donc nous devrons importer le nécessaire et là oui nous n'aurons plus assez pour poursuivre nos efforts de réinvestissements intéressants pour tout un chacun.

Saino avait dit qu'il ne mettrait plus de haches à disposition à cause de la taxe, je ne sais pas si cela a été mis en place, mais par conséquent, cela prive les chauriens de travail en forêt, prive la ville de revenus puisqu'elle n'a plus de bois à vendre.

Quant aux dires de non exportation, encore faut-il avoir de quoi vendre, Saino ; c'est en cela que nous cherchons régulièrement à savoir ce que vous avez en surplus pour proposer à nos voisins, mais il est vrai que pour le moment les ventes se font rares par manque de produits. La seule chose que nous avons vendu récemment est de la pierre. Nous voulons développer cette exportation, avec beaucoup de produits, mais pour cela il faut avoir de quoi vendre, de quoi proposer, vous êtes d'accord, en tant que maire, c'est ainsi que vous devez faire également, il me semble.

Rappelez-vous que nous avions une bonne économie avant que certaines personnes passent au conseil et dépensent tout l'argent en boules de neige et autres produits inutiles, et en quittant le Comté avec les pierres et le fer appartenant aux stocks comtaux. Il faut bien réparer les erreurs commises, et nous faisons comme nous le pouvons sans que cela soit à coups de hausse d'impôts, de taxes et tout le reste, nous pensons à nous relever tous ensemble, mais de là à dire que nous comptons vous saigner sans rien faire nous-même, il y a une marge, car sachez-le, nous sommes tous autant que nous sommes au travail pour le Comté, dans nos champs, dans nos échoppes, à la mine ou dans l'armée.

_________________


Je ne parle pas aux c***, ça les instruit. Audiard.
Revenir en haut Aller en bas
jalna

avatar

Nombre de messages : 12890
Localisation : Albi aux cotes de Mardokin
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mar 18 Sep 2012, 14:41

Citation :
Quant aux dires de non exportation, encore faut-il avoir de quoi vendre, Saino ; c'est en cela que nous cherchons régulièrement à savoir ce que vous avez en surplus pour proposer à nos voisins, mais il est vrai que pour le moment les ventes se font rares par manque de produits.

C'est le meme probleme pour les villes et vous m'avez conseillé pour sortir Albi de la crise de commercer ...
Revenir en haut Aller en bas
duflan

avatar

Nombre de messages : 364
Localisation : Dans le parc !
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mar 18 Sep 2012, 16:06

Loufoque ? hein ?Réfléchis un moment pour savoir ce que cela veut dire, un rapport avec les loups peut être, alors notre homme sourit, content qu'elle soit d'accord avec lui
Ben, je sais point si les loups s'approchent plus des mines maintenant qu'il y a moins de bois, mais j'en serais point surpris.
Pis surement que sans le bois on peu plus creuser, car je vous rappelle la technique, on met au fond des mines, un gros tas de bois, on y met le feu, la chaleur rend friable la pierre et permet de creuser plus au fond, dés la derniére fois je pensais faire cuire deux trois saucisses, mais bougre de diou, l'es du sortir en courant tellement c'est enfumé, enfin bref.
Dites par contre, vous compter faire comment devant la pénurie de bois qui va nous tomber dessus ?, Parce que l'es ben beau de parler de pain, mais sans bois va pas être terrible, enfin je suis sûr que vous y avait pensé.
Pour finir le gas Hirnan à ben raison, les taxes sont payés par tous quelque soit leurs revenu alors que l'impôt est axé sur la richesse, propriété ! Donc c'est pas pareil après c'est un choix, mais découragé les plus jeunes n'est pas terribles, pis axés sa réflexion sur les autres font ça ont fait pareil dans un système concurrentiel n'est pas très judicieux, faisons autrement
Il y eu un temps ou les gens en retraire pouvez se faire rembourser leurs impôts, m'en souviens c'est moy qui avait demandé .
Bon on fait quoi pour cte foutu taxe sur les haches, ont fonce dans le mur ?
Pouvez me rappelez le gain pour le comté dans le meilleur des cas obtenu par cette taxe ?
Revenir en haut Aller en bas
eric.mrk

avatar

Nombre de messages : 7775
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mer 19 Sep 2012, 09:20

Duflan, je ne vois pas en quoi les taxes décourageraient les plus jeunes, puisque ils ne sont en discriminés dans leurs achats et au contraire, ils apprennent mieux la valeur de l'argent durement gagné et à ne pas dilapider sottement. La vie est faite de patience et de réflexion, car comme dit l'adage, qui veut voyager loin, ménage sa monture Cool

Nous attendons pour l'heure le tableau explicatif de Sebelia et de Saino, s'il souhaite y participer, afin de connaitre la véritable pénalité que peut subir une ville dans l'aiguisage des haches et donc le surcout.

Pour ce que rapporte les taxes, cela représente au global une moyenne actuelle de 155 écus, sur les chiffres de la semaine passée, ce qui est très inssuffisant pour que nous soyons moins dépendants de la fréquentation de la mine d'or. Sachant que nos dépenses "courantes" quotidiennes sont proches des 400 écus (céréales, soldes militaires, dettes restant à devoir), j'estime qu'il faudrait atteindre ce chiffre afin que les taxes couvrent les besoins comtaux et que la mine nous permettent de dégager de véritables bénéfices.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
duflan

avatar

Nombre de messages : 364
Localisation : Dans le parc !
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mer 19 Sep 2012, 11:53

Il reste songeur devant la réponse d'eric

Ben ils sont discriminées du fait même d'être plus pôvre ! Quand tu taxes un pain, tu leur prend un peu plus sur le peu qu'ils ont.
Et je ne crois pas qu'ils ont besoin qu'on les appauvrissent un peu plus pour leur apprendre la valeur de l'argent
J'ai toujours trouvé curieux cet adage comme tu dis, apprendre la valeur de l'argent ?, j'y préfère et de loin, la solidarité et l'amour enfin bref, mais c'est un choix il faut l'assumer c'est tout
Dites dans vos calculs avait vous fait le calcul d'un habitant en plus dans le comté, c'est à dire son gain qu'il apporte ? Sans parler de sa valeur humaine
Maintenant pour la pénurie de bois, je trouve inquiétant que personne ne réponde ! CAR c'est ce qui nous guette , Albi en recherche, Toulouse ne va pas tarder, pain, échelle, barque, vous allez déclencher une crise terrible, l'avait vous calculé ?
Vaut t'elle les 155 écus par semaine ? Ne serais t'il pas plus sage de trouver un arrangement
dernier question, je ne comprends pas vous parlez de soldes de coût de l'armée, il me semblait avoir compris qu'elle était payé par le roy ? Je m'y perds, j’essaie d'y voir plus clair dans les comptes, mais ça m'échappe là.
Revenir en haut Aller en bas
Amellyne



Nombre de messages : 4331
Date d'inscription : 31/08/2011

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mer 19 Sep 2012, 12:59

Amellyne, qui avait jusque-là écouté sans rien dire pour prendre connaissance de la position de chacun, prend la parole. Elle lui sourit un peu pour le saluer.

Bonjour Messire Duflan... Je me permets d'intervenir dans la discussion. Je vais laisser Eric vous répondre plus en détail sur le point économique. Mais je vais répondre sur le reste.

Je suis d'accord avec vous qu'il serait plus sage de trouver un arrangement. Mais pour ça, il aurait fallu que tout le monde accepte de jouer le jeu. On ne demandait pas grand chose. Juste deux semaines pour pouvoir comparer parce que malheureusement, nous n'avons pas d'autres possibilités pour comprendre que d'essayer. Les chiffres que nous avons ne sont pas assez détaillés pour que nous puissions évaluer quoi que ce soit sans essayer.

J'ai démontré moi-même au Père Saino qu'il était plus rentable pour la Mairie d'accepter la façon dont nous avions envisagé les taxes pour les haches. Je suis tout à fait prête à vous représenter le calcul. Etant donné que Sebelia suit justement ce qui se passe pour les haches louées, nous allons pouvoir vraiment nous rendre compte s'il y a erreur ou pas. C'est la seule chose que nous demandions. Essayer et surveiller pendant deux semaines pour que nous puissions revoir notre position avec des chiffres un peu plus proches de la réalité.

Revenir sur notre position ? Pourquoi pas si on s'aperçoit que cela ne va toujours pas. Mais il faudrait que tout le monde y mette du sien pour trouver la meilleure solution.

Par contre, pour l'armée, je ne vois vraiment pas pourquoi le Roy paierait les soldes de nos soldats ! Là, je ne vois pas du tout comment vous êtes arrivé à une telle conclusion. Le Roy assume sa propre armée, mais il n'a pas à financer l'armée des Comtés. C'est à nous de le faire !
Revenir en haut Aller en bas
sebelia
Intendant du Chateau
Intendant du Chateau
avatar

Nombre de messages : 2451
Localisation : Castres
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mer 19 Sep 2012, 13:24

Ce soir j'afficherai iceluec mes premières données de la gestion forestière de Castres. Ce tableau a surtout pour but d'évaluer la rentabilité d'une location de haches pour la mairie. Mais une étude mensuelle conviendrait mieux à l'appréciation. J'ai commencé à entrer les données le 8 septembre et nous sommes le 19.
Peu de villageois ont leur propre hache. Pendant une semaine j'avais suspendu la location des cognées. Aucun stère n'était proposé à la vente. A l'heure actuelle Guitail et Pablo sont mes seuls fournisseurs de bois. La mairie rachète ces stères à moins de 3,80 écus.

_________________

Prime Lieutenant, Greffier au Tribunal de Toulouse et Conseiller militaire In Gratibus
Revenir en haut Aller en bas
Guillhem

avatar

Nombre de messages : 1226
Localisation : Au mystérieux pays des Bisounours...
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mer 19 Sep 2012, 16:49

Amellyne a écrit:

Par contre, pour l'armée, je ne vois vraiment pas pourquoi le Roy paierait les soldes de nos soldats ! Là, je ne vois pas du tout comment vous êtes arrivé à une telle conclusion. Le Roy assume sa propre armée, mais il n'a pas à financer l'armée des Comtés. C'est à nous de le faire ![/color]

Adishàtz.
Bon pour les haches c'est dommage que Castel n'ait pas participé à l'expérience, mercé à vous Sebelia d'avoir tenté le coup à Castres.
C'est vrai qu'au bout d'un moment je n'ai plus suivi les calculs, il y a deux modes de calcul contradictoires, c'est plutôt fastidieux et je n'ai pas voulu prendre le temps de me pencher à mon tour sur le sujet. D'autant plus que je connais les réactions que certains ont dès que certains autres proposent une voie d'exploration différente.
Et puis je trouve ces salles bien trop éloignées du Peuple toulousain pour leur prêter plus d'attention que cela.

Bref. Par contre Comtesse, j'aimerais réagir sur le point de l'armée.

Lorsque nos soldats ont passé à tabac des toulousains, la sénéchale et vous mêmes n'avez eu cesse de vous défausser de l'armée "Qui s'y frotte s'y pique" en la qualifiant d' "armée royale". Hun?
Vous nous avez même dit ne pas connaitre les noms des personnes listées par cette armée car elle ne répondait pas de l'état major comtal, mais royal.
Il n'y a pas d'autre armée sur le sol toulousain en ce moment que que sache, si? Non.

Donc, Qui s'y frotte s'y pique, dirigée par notre sénéchale toulousaine Fofinha, était réputée "armée royale" et sous les ordres directs de sa majesté le prince de Pontoise, dit Namaycush, le cousin direct du Roy.

Si tel est le cas, alors effectivement, le comté de Toulouse n'a plus aucun contrôle sur les faits et gestes de cette armée. Et de fait, la sénéchale devrait démissionner pour entrer plutôt dans les ordres royaux.
De même les soldats de la Coct devraient se retirer soit de cette armée, soit de la Coct.

Sinon présentez nous les choses autrement: L'armée Qui s'y frotte s'y pique est une armée Comtale, et sert les desseins du Roy suite à une entente officielle, dont nous aimerions connaitre les points précis.
L'armée comtale se met elle donc au service du Roy de France, aux frais du Comté de Toulouse, donc des toulousains via les taxes et autres impôts, ou est elle rémunérée par les caisses royales?

Mais vous nous dites qu'elle est subventionnée par le Comté.

Donc, nos impôts servent ils en définitive à faire vivre une armée royale, ou une armée comtale au service du Roy?
De qui prend elle ses ordres directs?
De l'Etat major royal, ou de l'Etat major Toulousain?

La Coct est elle toujours une institution comtale?
Le comté toulousain est il toujours simple vassal de la couronne, ou est il devenu une province appartenant au domaine royal?

Voilà bien des questions qui restent en suspens depuis la venue inopinée du prince de pontoise sur la terre des toulousains... Mais, cette terre leur appartient elle toujours vraiment?
Revenir en haut Aller en bas
sebelia
Intendant du Chateau
Intendant du Chateau
avatar

Nombre de messages : 2451
Localisation : Castres
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mer 19 Sep 2012, 21:29

Excusez moy j'étais retenue à la prévosté...

Voici doncques le parchemin quant à la gestion forestière de Castres.



Commentaires sur une période de 10 jours.

Like a Star @ heaven Entretien et achat de nouvelles cognées

2 affutages + 1 hache neuve soit 49,34 + 162 - 9 (manche récupéré) = 202,34 écus

Like a Star @ heaven Bénéfice sur vente de stères

23 stères prélevés qui seront vendus à 4,05 = 93,15 écus

44 stères achetés pour un montant de 152,78 écus qui seront revendus à 4,05 soit 178,20 écus. Gain = 178,20 - 152,78 = 25,42 écus

Bénéfice total période : 93,15 + 25,42 = 118,57 écus

Constat une perte pour la ville de 202,34 - 118,57 = 83,77 écus


A vous la parole !

_________________

Prime Lieutenant, Greffier au Tribunal de Toulouse et Conseiller militaire In Gratibus
Revenir en haut Aller en bas
saino

avatar

Nombre de messages : 2221
Localisation : Castelnaudary, Comté de Toulouse
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mer 19 Sep 2012, 21:44

Ce n'est pas faute de l'avoir dit depuis une dizaine de jours. Et encore, elle n'a que 3 cognées par jour...je vous dis pas avec 6 ou 7 cognées.

Mais chère consœur, cela ne va pas dans les sens des données théoriques, il doit y avoir une erreur quelque part. Ce n'est pas possible autrement, la Comtesse nous affirme que l'on doit gagner de l'argent donc tu dois gagner de l'argent avec le nouveau système, ce n'est pas possible autrement. Je t'assure.
Revenir en haut Aller en bas
sebelia
Intendant du Chateau
Intendant du Chateau
avatar

Nombre de messages : 2451
Localisation : Castres
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mer 19 Sep 2012, 21:56

Père Saino les taxes n'ont fait que rajouter mais le cœur du problème de Castres dont le bois est la seule ressource est autre. Toutefois une évaluation mensuelle serait plus juste
Je vous rappelle à tous que Castres ne compte que 33 résidents actifs (oui Jaccot et Audie viennent de rentrer ouf).

_________________

Prime Lieutenant, Greffier au Tribunal de Toulouse et Conseiller militaire In Gratibus
Revenir en haut Aller en bas
Amellyne



Nombre de messages : 4331
Date d'inscription : 31/08/2011

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mer 19 Sep 2012, 22:59

Bonsoir Donà Sebelia et merci. Je suis certaine que cela nous aidera pour essayer de trouver une solution, même si vous avez raison... Nous aurions mieux analysé la situation sur un mois.

Il est bien dommage que nous n'ayons pas eu cette évaluation sur les deux villes forestières étant donné que vous ne reflétez pas le même niveau de population. Les résultats auraient probablement été très différents.

Mais je vous en remercie... Vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Guillhem

avatar

Nombre de messages : 1226
Localisation : Au mystérieux pays des Bisounours...
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mer 19 Sep 2012, 23:10

ATCHOUM!!!

Euh mille excuses si je parais redondant votre Grandeur, mais j'aimerais que l'on réponde également à mes questions.


Revenir en haut Aller en bas
Amellyne



Nombre de messages : 4331
Date d'inscription : 31/08/2011

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mer 19 Sep 2012, 23:50

Bonsoir Messire Guilhem... A vos souhaits !

Je suis désolée de tarder. Je vais vous répondre... Mais je préfère le faire en ayant certitude de certains éléments si vous me permettez...
Revenir en haut Aller en bas
Guillhem

avatar

Nombre de messages : 1226
Localisation : Au mystérieux pays des Bisounours...
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mer 19 Sep 2012, 23:59

Bien sûr lui répondit il avant de s'effacer.
Revenir en haut Aller en bas
eric.mrk

avatar

Nombre de messages : 7775
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Jeu 20 Sep 2012, 10:42

A la lecture de vos données, Sebelia, il est évident que la mairie forestière y perd. La question néanmoins demeure sur le cout d'une hache pour la mairie sur le long terme. La théorie est certes une chose, la pratique une autre. De fait, si nous souhaitons connaitre le cout et la rentabilité d'une hache achetée et prétée par une mairie, vous mettez clairement en exergue que ce qui peut couter fort cher à terme si l'opération est répétée, est l'aiguisage de la hache. Nous pouvons donc envisager de moduler la taxe sur les points qui peuvent pénaliser les mairies forestières, néanmoins, cela ne modulera que le surcout de la taxe en elle même, rien d'autre.

Nous allons étudier la question au pôle économique très concrètement afin que ne soient pas pénalisées les productions "locales" qui sont la base du commerce entre villes et comté.

D'évidence, la hausse des taxes sur de plus importants flux d'échanges pourront venir compenser celle sur l'aiguisage des haches ou la vente de haches aiguisées, pour ne pas pénaliser la production de bois si vitale à tous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
sebelia
Intendant du Chateau
Intendant du Chateau
avatar

Nombre de messages : 2451
Localisation : Castres
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Dim 30 Sep 2012, 20:22

Un petit point au 30 septembre Eric



Like a Star @ heaven Entretien et achat de nouvelles cognées

5 affutages + 1 hache neuve soit 124,88 + 162 - 9 (manche récupéré) = 277,88 écus

Like a Star @ heaven Bénéfice sur vente de stères

55 stères prélevés qui seront vendus à 4,05 = 222,75 écus

129 stères achetés pour un montant de 459,38 écus qui seront revendus à 4,05 soit 522,45 écus. Gain = 522,45 - 459,38 = 63,07 écus

Bénéfice total période : 222,75 + 63,07 = 285,82 écus

Constat un gain pour la ville de 285,82 - 277,88 = 7,94 écus


Je continue mon étude sur octobre.

_________________

Prime Lieutenant, Greffier au Tribunal de Toulouse et Conseiller militaire In Gratibus
Revenir en haut Aller en bas
Amellyne



Nombre de messages : 4331
Date d'inscription : 31/08/2011

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Dim 30 Sep 2012, 20:53

Merci beaucoup Sebelia. Cela va vraiment nous aider pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Guillhem

avatar

Nombre de messages : 1226
Localisation : Au mystérieux pays des Bisounours...
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Dim 30 Sep 2012, 23:24

Athena a fait remarquer autrefois qu'en rentrant les haches non louées le soir, ça faisait chuter les statistiques de casse.
Alors Paquita ou moi, en allant nous coucher, nous laissions généralement une à deux haches en prêt pour les retardataires.

Ben, sinon j'ai enfin daigné faire mon calcul, même sans taxes et d'après les moyennes "officielles" (Un affutage toutes les 8.33 utilisations et 1 bris toutes les 50 utilisations), même en rémunérant seulement 23 écus l'affûtage du forgeron et 25 écus la fabrication de la hache, même en récupérant ce foutu manche, le commerce de bois n'est pas très lucratif!

exemple pour des stères achetées par lots de 5 (gentil)

Pour 800 stères achetées à 3.80 => vendues 4.20 donc + valu 320
on en récupère 800/5= 160 vendues à 4.20 donc valeur de 672
Bénéfice brut dégagé = 992 écus

MAIS il faut déduire de ces 160 gentilles utilisations:

- Les affûtages: 160/8.33*23= 441.78 écus
- Les bris de hache: en comptant qu'un forgeron doit vendre 170 écus la hache pour un salaire de 25 écus, en achetant le bois au cours normal de 4.20. Déduction faite du manche qu'on récupère souvent (8 écus) la hache coûte 162 écus:
160/5 = 32 bris *162 écus = 518.40 écus.

Pour 800 stères achetées + 160 stères "gratuites" on gagne donc 992 - (518+441.78) = 32.22 écus!

Pour dégager ce bénéfice, il faut prêter 160 fois une hache et racheter toujours le bois à prix mairie.
A raison de 10 haches prises chaque jour par des gentils citoyens philanthropes, il faut 16 jours pour engranger le potentiel bois de ces 32.22 écus de bénéfice! Soit 2 écus par jour!

Bordel dédiou!
Il faut faire augmenter le cours du bois!!!


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   

Revenir en haut Aller en bas
 
Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460
» cherche tournois pour septembre/octobre ou novembre
» Projet de futur magasin pour septembre octobre
» Feuille de route : Voyage Commercial à Gien et Orléans
» [Septembre - Octobre 1460] Joutes de St Michel du Lavardin 1460

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Lo Capitòli - Le Capitole :: Grand Consistoire des Capitouls-
Sauter vers: