AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Hirnan



Nombre de messages : 1328
Localisation : Albi
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Lun 10 Sep 2012, 02:23

Un charpentier qui construit sa barque peut la construire entièrement sans passer par le marché des produits intermédiaires. Aussi, les achats de produits intermédiaires se font principalement pour économiser sur les couts, en particulier, acheter les rames de la boulasse. De ce fait, taxer les produits intermédiaires ne me choque pas puisqu'ils interviennent bien dans le cadre d'un pur commerce.

Les seuls produits pour lesquels une taxe légère peut se justifier, sont ceux obligatoires car on ne peut mener toute la production seule : les manches fabriqués par les charpentiers et utilisés par les forgerons pour faire des haches.


Je suis en revanche d'accord que taxer les haches non aiguisées me semble peinible financièrement pour les villes, chaque réparation représente un demi bois perdu en plus de son cout déjà bien élevé, cela commence à faire. Je ne pense pas que le comté perde tant d'écus que cela à enlever la taxe sur la hache non aiguisée.

Cela peut facilement être compensé par une augmentation de petite échelle, rame, roue, carcasses, épées non aiguisées, kg fer brut, lames hache non forgées, peaux, laines, coque, et surement d'autres. Pour le prix, je baisserais quand même le prix des ressources naturelles des villes : poisson et fruits.


------
Albi par exemple ayant peu de trésorerie, cela fait bien longtemps que des particuliers achètent occasionnellement des poissons pour éviter qu'ils ne trainent longtemps sur le marché et les revendent ensuite à la ville. En général, ils y perdent au moins la taxe, alors même qu'ils rendent service.

Je ne trouve pas normal de taxer ainsi les services rendus.
Revenir en haut Aller en bas
Amellyne



Nombre de messages : 4331
Date d'inscription : 31/08/2011

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Lun 10 Sep 2012, 02:39

Au contraire Messire... Le Comté en perd plus en taxant les haches non aiguisées. Regardez par vous-même ma démonstration en cas de location. C'est la mairie qui y gagne !

Nous allons suivre scrupuleusement les résultats de cette nouvelle politique et avant le prochain changement dans deux semaines, nous ferons le point.

Si tout le monde accepte de jouer le jeu, nous aurons des résultats plus proches de la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
eric.mrk

avatar

Nombre de messages : 7775
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Lun 10 Sep 2012, 09:03

Je serais curieux d'entendre les avis de Dona Sebelia et de Dona Aphykit, ainsi que de Messir Ranz, puisque maires pareillement, ils ont aussi leur mot à dire et leur expérience à nous faire partager, ce me semble.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
eric.mrk

avatar

Nombre de messages : 7775
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mer 12 Sep 2012, 08:17

Personne ne souhaite s'exprimer ou proposer des mesures compensatoires en rapport avec les doléances de Castel et Albi ? De notre coté nous réfléchissons à des ajustements en fonction des besoins du comté et des premières conséquences de la grille des taxes: pour information, nous sommes à au moins 120 écus de rentrées journalières par les taxes, au lieu de 100 en moyenne jusqu'ici, sans qu'il soit possible de différencier celles sur les produits de celles sur les salaires, mais la hausse est pour l'instant sensible... A confirmer sur la semaine...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
saino

avatar

Nombre de messages : 2221
Localisation : Castelnaudary, Comté de Toulouse
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Mer 12 Sep 2012, 13:50

Bonne nouvelle, cela ne vient pas des haches puisque aucune n'est passée par le marché de Castelnaudary depuis dimanche.

Par contre, la taxe sur le pain doit jouer puisqu'au moins 40 pains sont déjà partis sur Castelnaudary depuis dimanche (4*0.06 = 2.4 écus, non?). Et cela doit être pareil dans les autres villes.

Par contre, peu de ventes de fruits ou de poissons ses derniers jours sur Castelnaudary.

Au moins, une vingtaine d'offres d'emploi par jour sur Castelnaudary depuis dimanche.

Si cela peut vous aider dans vos ajustements. Je tacherais de vous donner ces informations tout au long de la semaine.
Revenir en haut Aller en bas
eric.mrk

avatar

Nombre de messages : 7775
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Jeu 13 Sep 2012, 09:24

Merci Saino mais je crains que les ajustements par "produits" soient difficiles à envisager du fait de la grande variabilité des échanges: il faut plutot songer au global selon l'importance des flux d'échanges, les produits servant à la nourriture étant de toute évidence les flux à privilégier. Hier, les impots par taxes diverses ont rapporté plus de 160 écus au comté, pour information.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jalna

avatar

Nombre de messages : 12890
Localisation : Albi aux cotes de Mardokin
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Jeu 13 Sep 2012, 09:54

ah ben on y est pour quelque chose ...

Nous avons echange des poissons et 0,17 par poisson ca fait pas mal... ou tres mal comme on veut
Revenir en haut Aller en bas
eric.mrk

avatar

Nombre de messages : 7775
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Jeu 13 Sep 2012, 10:42

De toute évidence, et même si la période est trop courte pour en tirer encore de réelles conclusions, la solution de l'amélioration économique comtale globale semble passer par les taxes.

Néanmoins, comme je le soulignais, il serait fort injuste de ne faire qu'augmenter les taxes sans compensation pour les habitants et les municipalités. Nous allons donc réfléchir à une solution équilibrée, notamment en profitant de l'expérience des contrées voisines avec lesquelles je suis en relation afin d'étudier toutes les solutions envisageables pour remettre le comté financièrement sur une pente ascensionnelle et non plus stagnante et précaire comme elle le demeure.

Afin de pouvoir se projeter au mieux, nous aurions également besoin de connaitre la part de bénéfice qu'engendre actuellement le commerce hors comté des villes toulousaines, afin de connaitre leur dépendance vis à vis du comté... Car si nous sommes et demeurerons premier client de nos bonnes villes, il serait bon également que les villes ne soient pas entièrement dépendantes du comté. Si vous pouviez donc nous donner quelque indication sur vos états actuels respectifs, cela nous aiderait grandement dans nos prévisions. Merci à vous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
eric.mrk

avatar

Nombre de messages : 7775
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Ven 14 Sep 2012, 10:10

Citation :
Revenus des impots : +258,45 écus

Voila qui est fort positif et je ne doute pas que nous finissions la semaine sur une hausse du revenu comtal par l'ensemble des taxes. Cette piste semble donc la plus intéressante et la plus juste puisque les taxes concernent tout le monde.

Je réitère mes appels aux avis et partage de connaissance sur les perspectives économiques qui seront amenées à encore évoluer, car il reste des dettes à régler et des améliorations à envisager.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
eric.mrk

avatar

Nombre de messages : 7775
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Sam 15 Sep 2012, 13:18

Citation :
Revenus des impots : +211,00 écus

La tendance se confirme. Le point complet de la semaine sera fait demain, mais je pense que ce que j'ai avancé jusqu'ici demeure valable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aphykit

avatar

Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 10/03/2012

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Sam 15 Sep 2012, 17:26

Pour le commerce : nous explorons actuellement des perspectives d'échange avec l'Armagnac qui n'a pas de lac... mais rien n'est bien avancé pour l'instant.
J'ai un peu tardé, comme pour répondre ici.

Par contre, je trouve les prix de rachat des productions locales pas très équitables.
En effet, si l'on considère un cueilleur/pêcheur moyen, équipé d'une barque ou d'une grande échelle

1 poisson /jour ==> 17 écus prix de rachat (17.17TTC)
2 fruits /jour ==> pour un salaire identique... ça fait un prix de rachat à 8.5

Donc... lorsqu'on regarde les prix des échanges comtaux :
les poissons s'échangent à 17.65 HT (gain par poisson 48 deniers)
Pour les fruits nous en sommes à près du double pour un seul fruit.

Ceci explique peut-être la précarité des villes de pêche... et leur fragilité à l'heure actuelle.

La revente d'un poisson à 19 écus me semble plus aisée que celle de fruits à 10... ça fait tout de même un écu de différence pour un repas à 2PF.

Pour le reste, si tout le monde y trouve son compte... ou sa comtesse, ça roule et nous ferons de notre mieux à Toulouse !

(Je n'aborde pas le problème de l'exploitation des forêts, que j'ignore totalement... puisqu'il faut prendre en compte l'usure des haches et le reste... )



Revenir en haut Aller en bas
jalna

avatar

Nombre de messages : 12890
Localisation : Albi aux cotes de Mardokin
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Sam 15 Sep 2012, 18:31

Pour le commerce hors ville je peux dire Neant!

Nous n'avons rien pour l'instant a vendre ailleurs que dans le comté et cela est visible par le pole eco

J'aimerais que ce soit clair en ce qui concerne les impots

La somme due inclue t'elle la majoration des taxes ou non?

autremant dit deduisez vous les taxes sur les transferts de festins sur le mandat ?

0,17 X35 = 5,95

pas grand chose certe mais apres tout avant on nous deduisait le prix d'une buchette
Revenir en haut Aller en bas
saino

avatar

Nombre de messages : 2221
Localisation : Castelnaudary, Comté de Toulouse
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Sam 15 Sep 2012, 18:58

Je pense que la réponse est non, les villes ont toujours du payé ses taxes supplémentaires à chaque remontée d’impôts depuis le départ de ma sœur qui les décomptait par équité.
Revenir en haut Aller en bas
eric.mrk

avatar

Nombre de messages : 7775
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Dim 16 Sep 2012, 11:14

Premier bilan de la modification des taxes:

Revenus des impots cette semaine: +1090,31 écus

Ne pouvant disposer de chiffre plus clair que ceux ci à mon bureau, je vous le livre tel quel sachant qu'il inclut l'ensemble des taxes, à savoir les taxes sur les produits, les salaires, les tavernes et les pontons. Sachant que nous nous sommes volontairement privés de prélever les taxes sur le mais, le blé et le bois, qui représentent des flux importants d'échange, je trouve cela fort encourageant dans la mesure ou si ces taxes ne réalisent de bénéfices par rapport à la semaine dernière, qui étaient de 1148 écus, la rentrée financière demeure presque stable malgré le rééquilibrage.

Néanmoins, le but de la manoeuvre étant d'augmenter sensiblement les revenus du Comté, il apparait que les taxations sont inssuffisantes à assurer la pérenité du budget en l'état et nous dépendons encore bien trop des revenus miniers, qui, heureusement cette semaine, furent plutot élevés.


Citation :
La semaine dernière:
Création de monnaie : +9745,08 écus

Cette semaine:
Création de monnaie : +10939,33 écus

Cela nous a permis de financer les soldes de l'armée ainsi que les achats nécessaires en céréales. Nous demeurons malgré tout encore assez loin des objectifs fixés, à savoir un achat de 500 écus par semaine au moins en céréales par ville, ainsi qu'une provision financière croissante stable, sachant que notre trésorerie n'est bénéficiaire que d'environ 300 écus par rapport à la semaine dernière.

De fait, il apparait clairement que nous devons réhausser les revenus comtaux et ceux pour trois raisons:

La première, assurer un fond de roulement suffisant pour ne pas craindre d'avoir une crise à assurer (effondrement d'une mine, financement exceptionnel pour aider une ville pillée,...). J'estime toujours ce fond de roulement nécessaire à 5000 écus. Au delà, il n'est plus nécessairement pour le comté d'engranger des bénéfices sans les reverser utilement.

La seconde, financer l'amélioration de la mine d'or: les productions en fer et pierre actuelles étant inssuffisantes, il nous faut provisionner l'achat des matériaux nécessaires, soit près de 4000 écus.

La troisième, assurer un revenu régulier aux villes en tant que client privilégié pour leurs festins et céréales avec pour objectif d'assurer une enveloppe de 500 écus hebdomadaire en céréales notamment.

Tout cela tout en continuant à financer nos dépenses courantes et nécessaires au fonctionnement du comté, au financement de son prestige et à celui de notre armée.

Après concertation du pôle économique, après analyse de la situation économiques des contrées voisines, qui voient leur financement comtal plus axé sur les taxes que sur l'imposition, nous envisageons donc une nouvelle modification des taxes à la hausse que nous compenserons par une modification de l'imposition comtale à la baisse. Dans quelle mesure et proportions, cela demeure encore à débattre afin de trouver un juste équilibre.

Les pistes envisagées sont les suivantes:

- conserver la grille actuelle des taxes en augmentant chaque tranche d'1% au gré des besoins et des résultats hebdomadaires
- fusion des tranches 0, 1 et 2 %
- nouvelle modulation des produits avec une moyenne globale a 3 % pour les flux les plus importants d'échanges.



Enfin, pour l'imposition, la baisse serait en partie compensatoire pour les habitants, le but étant que les taxes prélevées financent la différence d'imposition, et le comté s'engage toujours à remonter autant de festins qu'à l'accoutumée auprès des villes, voir plus si les bénéfices nous le permettent, afin que celles ci ne soient en rien lésées par la baisse des impots. Cette même augmentation des taxes pourrait de fait financer également une hausse du prix de rachat des céréales par exemple, ce que certains d'entre vous réclament. Néanmoins si le Comté doit demeurer votre client privilégié, j'appelle de mes voeux à ce que chaque ville cherche à améliorer son commerce extérieur avec ses voisins dans et hors du comté. Enfin, la baisse de la part comtale dans l'imposition pourra permettra également aux villes de se financer directement sur les impots en prenant une part de la baisse pour leur usage, comme Albi le fait actuellement.

Rien de ceci n'est encore décidé mais simplement en discussion avec néanmoins comme objectif de mettre en place une solution pérenne pour le financement du budget comtal, nécessaire comme je viens de le souligner.

Nous pouvons à l'occasion de cette discussion cette semaine aborder le sujet des prix d'échange comtaux bien évidemment puisqu'ils font parti intégralement de la question économique comtale, et quand aux impots, je laisse le soin à Triskelle de vous répondre, puisqu'elle a en charge leur calcul hebdomadaire.

A vos avis, propositions constructives et questions. Nous savons d'ors et déjà que cela fera grincer les dents, mais les perspectives budgétaires nous mettent devant les réalités nécessaires. Merci à vous tous.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Triskelle

avatar

Nombre de messages : 2880
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Dim 16 Sep 2012, 11:29

Pour les comptes d'impôts, navrée mais je fais comme le faisait Thémis lorsque j'ai pris pour la première fois les rênes du poste de CAC, puisque je n'ai pas eu l'honneur d'avoir d'amples explications, j'ai calculé moi-même ce qu'elle faisait et compté de la même manière. De plus, si vous me permettez ce retour en arrière, nous avons fait profiter toutes les villes d'une exonération qui doit par conséquent largement compenser les taxes dûes par les calculs faussés que j'ai pu avoir.

Pour autant, je compte tous les mandats de transactions commerciales en fonction de ces taxes ; nous donnons pour l'achat assez d'argent taxes comprises, et nous notons dans les mandats de vente l'argent à rendre ht puisque les taxes ont déjà été touchées par le comté dans la transaction.

Je vais arranger cela par la suite, mais comme Eric vient de vous le dire, nous allons continuer à travailler sur une baisse des impôts comtaux, compensée par une légère augmentation des taxes, pour plus d'équité ; en effet, chaque habitant participera par conséquent à l'effort comtal en se rendant au marché, mais pour autant le comté ne se désengagera absolument pas. Nous continuerons à vous acheter céréales et festins, et nous augmenterons les échanges avec nos voisins, avec toutes les retombées et investissements économiques conséquents.

_________________


Je ne parle pas aux c***, ça les instruit. Audiard.
Revenir en haut Aller en bas
jalna

avatar

Nombre de messages : 12890
Localisation : Albi aux cotes de Mardokin
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Dim 16 Sep 2012, 15:51

Une premiere reflexion apres un rapide parcourt du texte

Citation :
La troisième, assurer un revenu régulier aux villes en tant que client privilégié pour leurs festins et céréales avec pour objectif d'assurer une enveloppe de 500 écus hebdomadaire en céréales notamment.


Les cereales sont fonction du cheptel vendus alors pourquoi fixer une enveloppe reguliere?

Citation :
nous allons continuer à travailler sur une baisse des impôts comtaux, compensée par une légère augmentation des taxes, pour plus d'équité ; en effet, chaque habitant participera par conséquent à l'effort comtal en se rendant au marché,

Les mairies sont les plus gros fournisseurs de taxes votre politique n'est donc aucunement modifiee depuis mon SOS bien au contraire si vous persistez

Revenir en haut Aller en bas
mardokin

avatar

Nombre de messages : 296
Localisation : là où je la vénère
Date d'inscription : 19/09/2009

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Dim 16 Sep 2012, 16:11

En plus les taxes ce n'est pas un revenu fixe je pense!

ça dépend des échanges sur les marchés donc se baser sur le taux d'une semaine pour moi n'est pas probant

si les marchés des villes du comté sont bien fréquentés même avec une petite taxe c'est plus rentable alors que même avec une taxe élevée si pas de commerce on est beau!!

les impôts sont plus stables, à mon avis il ne faut pas y toucher!
Revenir en haut Aller en bas
eric.mrk

avatar

Nombre de messages : 7775
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Dim 16 Sep 2012, 16:20

Pour ta première remarque, jalna, nous comptons augmenter la production d'animaux qui tombe parfois à zero en cours de journée, comme je l'ai dit nous tournons à minima actuellement. Si le blé est pour l'heure privilégié, le mais, servira à financer les prestige et à nourrir l'armée, donc nous en prendrons plus lorsque nous pourrons nous permettre plus de dépenses "somptuaires". Cela fera tourner l'économie dans le principe de consommer plus pour produire plus et donc rapporter plus, pour tout le monde.

Je suis d'accord que les mairies sont de gros fournisseurs de taxes et c'est bien parce que cela vous coute que vous pourrez profiter de l’impôt en attendant de faire de meilleures bénéfices commercialement parlant. Je rappelle que dans les remontées céréalières et les échanges entre villes via le comté, la taxe est déjà comptée, donc elle ne coute rien aux mairies.

Cela fonctionne fort bien dans d'autres contrées, notamment en languedoc, dont le comté ne vit que des taxes, certes très élevés, mais en contrepartie il n'y a aucune imposition, sauf ce que les villes prennent pour elles même. Certes, les configurations populations - villes - mines sont différentes, mais ce principe semble se généraliser un peu partout et cela selon les principes laissés par feu Sa Majesté Levan qui a permis aux comtés de lever des taxes pour en vivre et ainsi laisser l'imposition à la discrétion des villes.

Les impots sont certes "stables" mais ils ne concernent que ceux qui payent et ne sont pas en retraite, sans compter le déséquilibre entre paysans et artisans en terme d'imposition. Ce manque de justice "sociale" est moins cohérent que la taxe sur ce que chacun achète. Enfin, les impôts ne rapportent rien au comté, ils évitent des couts simplement, alors qu'ils rapportent des bénéfices aux mairies dans le différentiel financier qu'ils peuvent faire entre achat et vente au comté.

Ce différentiel sera préservé dans le sens ou le comté aura toujours besoin de 140 festins hebdomadaires, en terme de viandes et poissons, donc cela ne changera rien pour les mairies. Par contre cela changera beaucoup pour les habitants qui trouvent depuis fort longtemps injuste l'imposition telle qu'elle était et que nous avons déjà contribué à alléger.

A nous de trouver un juste équilibre, ensembles...



_________________
Revenir en haut Aller en bas
jalna

avatar

Nombre de messages : 12890
Localisation : Albi aux cotes de Mardokin
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Dim 16 Sep 2012, 18:40

encore faut il que nous trouvions des marchandises a vous vendre pour les jeter...

Les mairies ne depensent pas les taxes uniquement sur les remontees au comté

ainsi albi qui reprend le poisson a 17,20 le paye a 17,37

et comme deja bien debattu nous sommes oblige pour parvenir a faire tourner la mairie de monter les impots alors que nous avions demander des mesures justes etviables

Le comté les baisse et nous les montons ou est le benefice pour les gens? ce me semble juste une mesure éléctoraliste bloquant les marchés et penalisant le commerce

Revenir en haut Aller en bas
Triskelle

avatar

Nombre de messages : 2880
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Dim 16 Sep 2012, 18:52

Nous entendons bien vos remarques mais il y a quelques erreurs ; tout d'abord, les demandes de céréales ne sont pas faites par rapport aux animaux vendus, mais aux animaux que l'on pourrait faire naître, afin d'assurer la fourniture d'animaux régulière et sans accroc à tous les éleveurs du comté, ainsi que l'a expliqué Eric. Ensuite, comme je l'ai déjà dit aussi, les mandats comtaux de transactions sont exonérés des taxes, puisque nous donnons l'argent nécessaire taxes comprises et que nous comptons la revente au prix hors taxe, ce qui fait que la taxe n'est logiquement récupérée qu'une seule fois, comme pour tout achat. Seul l'acheteur paie la taxe, c'est logique, donc si la mairie achète sur le marché puis revend au comté, elle ne paiera qu'une fois la taxe, comme tout le monde.

Les taxes ne sont certes pas un revenu fixe, mais les impôts non plus ; on déduit les retraitants, les morts, les déménagés, et il ne faut pas oublier les mauvais payeurs qui refusent tout simplement de payer. Ce que nous souhaitons, c'est davantage d'équité, on est prélevé sur ce que l'on consomme et ainsi, chacun des actifs participera à l'effort comtal. Les mairies seront toujours sollicitées pour fournir céréales et festins, ce qui injectera dans leur économie des écus sonnants et trébuchants, qui leur permettra de renforcer leur marché, faire du commerce avec les voisins, fournir le nécessaire aux administrés.

En quoi les marchandises que vous nous vendrez seront jetées Jalna ? Elles sont utilisées pour la bonne marche du Comté. Vous achetez le poisson à 17.37 ttc, mais nous vous le reprenons au minimum à 17.65 ht pour les échanges et 18 pour les festins, dans tous les cas, la mairie y trouve son bénéfice.

Pour bien faire tourner une mairie, les impôts sont évitables, je regrette ; avec une bonne gestion et un commerce énergique, c'est parfaitement réalisable. Il faut juste avoir la patience de mettre en place, investir intelligemment, et ce que vous faites au niveau de la mairie, nous devons le faire au niveau comtal, en dégageant des bénéfices sans que ce soit toujours les mêmes qui mettent la main à la poche, en développant le commerce. Par conséquence, l'allusion à des manoeuvres électoralistes me fait doucement rire. Les impôts seront municipaux, donc adaptables au cas par cas, dans chaque ville, selon les besoins. Il sera de votre ressort de calculer votre nécessité, vous aurez libre cours pour choisir les montants ; il n'y a pas lieu de forcément les augmenter, mais de faire au plus juste, par équité, ce qui est exactement ce que nous souhaitons faire au niveau comtal, afin de ne pas faire supporter tous les frais sur les mêmes personnes.

_________________


Je ne parle pas aux c***, ça les instruit. Audiard.
Revenir en haut Aller en bas
saino

avatar

Nombre de messages : 2221
Localisation : Castelnaudary, Comté de Toulouse
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Dim 16 Sep 2012, 22:52

Je trouve ses mesures encore trop faibles. On devrait monter les taxes à 6 voir 7% minimum pour tous les produits afin d'être sur que le Comté fasse réellement un bénéfice stable car avec les taxes actuelles, ça semble difficile.

Je me demande encore comment faisait les précédents conseils pour s'en sortir avec des taxes si faibles.... peut être une meilleure gestion... allez savoir.
Revenir en haut Aller en bas
eric.mrk

avatar

Nombre de messages : 7775
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Dim 16 Sep 2012, 23:58

Plutot une gestion ou on pouvait se permettre moins de frais, car on ne payait pas les soldats, on ne finançait pas le prestige, on avait pas perdu des niveaux de mine d'or suite à une guerre civile... L'ironie n'est pas très constructive hélas... doit on encore revenir la dessus après tout ce qui s'est passé plutôt qu'aller de l'avant et trouver de véritables solutions ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
sebelia
Intendant du Chateau
Intendant du Chateau
avatar

Nombre de messages : 2451
Localisation : Castres
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Lun 17 Sep 2012, 20:43

Je crois que vous allez comprendre le souci de Castres par quelques chiffres.

Ce jour 29 résidents actifs 11 résidents enfermés dans une cellule monastique 4 morts 12 résidents en voyages.

Depuis quelques jours aucun stère de bois n'est proposé à la vente autres que ceux déjà présents sur les étals du marché à savoir 5 par la mairie et 2 X 4 par des particuliers. Je pouvais compter jusqu'à présent sur Guitail mais il se trouve pour l'heure au monastère.

Ma trésorerie - enfin celle de la ville - ne me permet pas d'avoir plus de trois cognées en location.

Ce jour nouvelle lame émoussée. Angibuss me l'a prise à 137 HT je l'ai récupérée à 162,18 TTC ce qui revient à 25,18 écus l'aiguisage.

J'ai commencé à remplir un tableau quant à la gestion forestière de Castres.

_________________

Prime Lieutenant, Greffier au Tribunal de Toulouse et Conseiller militaire In Gratibus
Revenir en haut Aller en bas
jalna

avatar

Nombre de messages : 12890
Localisation : Albi aux cotes de Mardokin
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Lun 17 Sep 2012, 21:38

Je compatis Sebellia ...

J'ai deux haches sur mon marché que j'aurai bien voulu te preter mais j'ai peur qu'elles soient deja utilisées

Si je peux t'aider dis le moi...
Revenir en haut Aller en bas
duflan

avatar

Nombre de messages : 364
Localisation : Dans le parc !
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   Lun 17 Sep 2012, 21:41

Ben le jour à tous, je me présente Duflan capitoul de castelnaudary, je v'en me plaindre de la taxe sur les haches !
depuis qu'il y a c'te foutu taxe, ben là plus de bucheron, donc ben les loups reviennent et je vous parle même pas des bandits qui trouvent beaucoup plus d'arbres pour se cacher, alors hein ?
Fauti qu'il y ai plus de bois sur le marché et que les boulangers et plus de bois donc plus de pain à chauffer, faudra t'i faire venir du bois d'autres comté ou quoi ?
EN attendant je va plus à la mine, l'es trop dangereux, le bois de soutien et pourri et vu qu'on a plus de bois pour soutenir, je prend pas le risque, sur ceux, je vous engage à écoutez le père Saino qué un spécialiste, voilà au fait trois capitoul de castel qui gueule, mais je peux vous en trouver d'autres si ça suffit point.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460   

Revenir en haut Aller en bas
 
Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Feuille de route économique pour septembre / octobre 1460
» cherche tournois pour septembre/octobre ou novembre
» Projet de futur magasin pour septembre octobre
» Feuille de route : Voyage Commercial à Gien et Orléans
» [Septembre - Octobre 1460] Joutes de St Michel du Lavardin 1460

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Lo Capitòli - Le Capitole :: Grand Consistoire des Capitouls-
Sauter vers: