AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Toute les négociations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
logann

avatar

Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Toute les négociations   Jeu 15 Déc 2011, 10:02

Je ne suis peut être pas le chancelier , je ne suis peut être pas le coms mais je viens informer le peuple

Citation :
Négociations France/Ponant : situation au 10 décembre 1459[/b]

Médiateur
Tibère de Plantagenêt, archidiacre de Rome, dit Rehael

Négociateurs
Pour le Ponant : Kilia de Penthièvre (chancelière), Datan l'Épervier (représentant poitevin), Elfyn de Montfort (grand duc de Bretagne)
Pour la France : Nébisa de Malemort (reine), Argael Devirieux (dauphin), Dotch de Cassel (grande maîtresse)

Observateurs :
Pour le Ponant : Xedar (représentant poitevin), Yoshilas (vice-chancelier)
Pour la France : aucun

Chapeautées par l'Église Aristotélicienne Romaine, les négociations ont débuté une semaine après l'instauration de la trêve le 27 novembre.

Prenant immédiatement la parole, la reine de France réaffirme son refus catégorique de la clause militaire de l'Alliance du Ponant et exige la reconnaissance de son autorité par toutes les provinces s'étant opposées à son bon vouloir. La chancelière du Ponant lui rétorque qu'une négociation est faite de concessions et que les Ponantais ne se sont pas battus pendant cinq mois pour en revenir au point de départ. Elle en profite pour rappeler que le déclenchement du conflit armé incombe à la France elle-même, qui a la première déclaré la guerre, avant de reformuler l'un des souhaits de l'Alliance : la liberté de ses peuples à choisir ses dirigeants.

Rehael dit que les responsabilités sont partagées, et pose les termes du désaccord : Nébisa veut l'unification de la France autour de sa personne quand le Ponant revendique une plus grande autonomie d'action. Puis, le cardinal lance quelques idées à débattre, comme la possibilité de soumettre l'entrée de renforts bretons en l'Anjou ou en Poitou à l'autorisation de Paris, ou l'institution d'un conseil tripartite Couronne-Ponant-Église sur le modèle de ce qui se faisait jadis entre la France et la Bretagne dans le cadre du traité du Mont-Saint-Michel. Nébisa rejette directement cette dernière proposition et répète qu'aucun régnant élu par son peuple qui ne lui aurait pas juré obéissance ne sera jamais reconnu comme duc ou comte par la couronne française.

Argael prend alors la parole pour attaquer violemment la position de Rome, à laquelle il reproche de ne pas avoir pris parti pour les intérêts français, l'accusant d'être dirigée secrètement par les Bretons et d'être "restée sourde tandis que des Aristotéliciens mouraient". Toujours véhément, il propose ensuite sa propre solution pour mettre fin aux affrontements : que la Bretagne "redevienne" française. Restant calme, l'archidiacre de Rome pointe les erreurs d'Argael et lui propose de parler du rôle de l'Église dans un autre cadre que celui des négociations. Son interlocuteur ne s'excuse pas et rappelle, menaçant, qu'il risque de succéder à Nébisa sur le trône de France.

Datan intervient et décrit ce qui lui paraît être la cause profonde du conflit, à savoir l'abandon par la couronne de France d'un bon nombre de provinces n'appartenant pas au domaine royal, puis la cause circonstancielle, à savoir l'attaque du Berry par une Touraine conquérante. S'indignant des propos bellicistes d'Argael, il défend le droit des Ponantais à s'entraider en toutes circonstances et fait part de son inquiétude par rapport au maintien de la trêve, menacée par les mouvements suspects des troupes françaises et le caractère buté de leurs représentants.

Constatant que son dauphin est un peu trop bouillant, Nébisa tente de clarifier la position parisienne en posant comme acquise l'indépendance de la Bretagne ; elle lui dénie aussitôt toute possibilité de trouver des alliés parmi ses voisins et assume cette fois officiellement le fait d'avoir déclenché les hostilités. Elle réitère les exigences précédemment citées et y ajoute son refus de reconnaître l'indépendance des pays anciennement vassaux, prétendant que "ces points ne sont absolument pas négociables". Son intervention se conclut par une série de menaces potentiellement envisagées, au nombre desquelles l'annexion des mines ponantaises ou le rattachement définitif de Châteauroux au territoire tourangeau.

Datan les balaie d'un revers de main et souligne la constance des Ponantais, dont le vote aux élections a toujours traduit une forte unité contre la reine de France. Il s'attache à démontrer les incohérences de Nébisa : la Bourgogne a en effet déjà traité militairement avec une province non française sans que l'on ne vienne jamais l'en empêcher. L'accent est par la suite porté sur le déshonneur de la Touraine et du Bourbonnais-Auvergne, appuyés par Paris dans leur entreprise de destruction méthodique du Berry. Le Poitevin finit par l'énumération de six points qu'il juge importants : la reconnaissance totale du Ponant, sa position de conciliateur dans un éventuel dialogue sur les autonomies et indépendances, la signature d'un traité de paix franco-breton, l'abandon des félonies - préalablement définies - et des autres poursuites judiciaires, le droit des Guyennais ayant combattu côté Ponant à rentrer chez eux en toute tranquillité et la réparation des dommages subis par le Berry et son agresseur.

Un ange passe à Rome ; Datan s'exprime à nouveau pour manifester la volonté ponantaise de prolonger les discussions et propose de s'accorder sur un délai de 7 jours sans combats en cas de rupture des négociations, ce afin qu'aucun camp ne profite de l'activité des diplomates pour prendre un avantage militaire. Nébisa accepte, la trêve est reconduite...

La suite au prochain épisode.





[b]Concernant Montauban la toulousaine, le coms Aldin et dona Nadkiroul dans les négociation avec la Guyenne:

Ils considèrent que Toulouse n'avait pas à aider les Montalbanais , qu'ils n'avaient qu'à crever comme des chiens et que cela n'était pas le soucis de Toulouse

Qu'une compensation de 100 fer ressources manquant à Toulouse serait fournit à la Guyenne

Le conseil de Toulouse à voté la demande d'enquête contre TOUTE les personnes ayant participé au rattachement de Montauban , pour que je cite : qu'ils payent leurs crimes .La grande prévôté de France est dirigé par Mélior une Guyennoise ayant participé à abattage systématique de Tout Montalbanais et refusé toute négociation.

Toulouse envisage de créer des traités judiciaire voir une alliance avec la Guyenne et le Périgord-Angoumois.Nous pouvons nous interrogé sur ce point sachant que d'après le coms de Toulouse , le Périgord intervînt à Toulouse pour je le cite :qu'il n'y es pas de mauvaise personne au conseil de Toulouse .Une plainte contrer le coms Aldin est en cours de rédaction par plusieurs nobles toulousain concernant cette félonie
Revenir en haut Aller en bas
aldindethau
Intendant du Chateau
Intendant du Chateau
avatar

Nombre de messages : 7570
Localisation : Foix Comtat de Tolosa
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Toute les négociations   Ven 16 Déc 2011, 00:17

Divulgation d'informations confidentielles pour la plupart erronées et de plus diffamatoires par un ex conseiller qui de par sa fonction avait accés á ces infos.

Par conséquent le sieur Logann est mis immédiatement en examen pour Haute Trahison ou il risque la peine de mort.

Il est banni sur le champs du capitoulat.

Si un complot fomenté par des nobles toulousains est en cours contre le suzerain légitime comme le dit Logann, ce que je ne puis imaginer sera punit de déchéance et de HT. Ils seront félons.


Logann pour porter plainte il faut des preuves....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
aldindethau
Intendant du Chateau
Intendant du Chateau
avatar

Nombre de messages : 7570
Localisation : Foix Comtat de Tolosa
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Toute les négociations   Ven 16 Déc 2011, 03:32

A tous ceux qui se s'interrogeraient sur les déclarations honteuses de Logann:

Citation :
Concernant Montauban la toulousaine, le coms Aldin et dona Nadkiroul dans les négociation avec la Guyenne:

Ils considèrent que Toulouse n'avait pas à aider les Montalbanais , qu'ils n'avaient qu'à crever comme des chiens et que cela n'était pas le soucis de Toulouse

Faux, nous avons signalé que si une guerre devait etre déclarée à la Guyenne, elle le devait de façon officielle et non en lousdé comme cela à été fait.


Citation :
Qu'une compensation de 100 fer ressources manquant à Toulouse serait fournit à la Guyenne

Faux, la mine spoliée à la Guyenne pendant 24 jours à generé des bénéfices qui n'ont jamais profités au comté mais plutot à remplir les coffres de certains. Notre deficit en est la preuve flagrante. La Guyenne réclame les ressources de cette mine qu'ils ont perdus durant l'occupation toulousaine. A ce jour j'ai refusé leur demande et proposé une compensation bien en dessous de leurs exigence. Pour l'instant c'est au point mort.


Citation :
Le conseil de Toulouse à voté la demande d'enquête contre TOUTE les personnes ayant participé au rattachement de Montauban , pour que je cite : qu'ils payent leurs crimes .

Faux, seuls les dirigeants du conseil de régence seront mis en examen pour faire la lumiere sur cette affaire qui s'avere etre une entente illicite entre des activistes montalbannais réformés et certains toulousains plutot qu'un véritable sauvetage. Ces sont les personnes qui donnent des ordres qui auront à s'expliquer et non aux soldats ou toulousains qui ont suivis ces ordres. Je rappelle que c'est une enquete et que cette enquete est confié à l'organe policier royale pour avoir une neutralité de traitement. Les conclusions de l'enquete détermineront si un procés s'ensuivra ou non.

Citation :
La grande prévôté de France est dirigé par Mélior une Guyennoise ayant participé à abattage systématique de Tout Montalbanais et refusé toute négociation.

Insulter et critiquer, un officier royal dans sa fonction, Pair de France de surcroit est passible de la peine de mort. Si l'on ne peut faire confiance à la grande Prévoté Royale, à qui pouvons nous nous fier.


Citation :
Toulouse envisage de créer des traités judiciaire voir une alliance avec la Guyenne et le Périgord-Angoumois.

Faux à ce jour, nous sommes en treve avec la Guyenne et bien loin de possibilité de traités quelconque avec eux, il ne sont pas pret à nous pardonner notre action militaire. Nous le payons cher aujourd'hui avec la rupture totale d'echanges commerciaux avec eux notamment le fer. Ceci explique cela.

Citation :
Nous pouvons nous interrogé sur ce point sachant que d'après le coms de Toulouse , le Périgord intervînt à Toulouse pour je le cite :qu'il n'y es pas de mauvaise personne au conseil de Toulouse.

Faux et archi faux, diffamatoire en plus, l'armée de Guyenne est venu à Toulouse pour nous piller et faire payer l'attaque de Montauban, le PA à temporisé cette attaque et Vonafred a permis d'ouvrir la discussion et d'eviter notre ruine. Et je n'ai jamais prononcé ces mots.

Citation :
Une plainte contrer le coms Aldin est en cours de rédaction par plusieurs nobles toulousain concernant cette félonie

C'est extremement grave et contraire à tous les serments vassaliques reçus ou en cours actuellement d'allegeance au Coms en salle d'apparat. De plus completement ahurissant de me faire passer pour le responsable de cette situation, c'est definitivement gonflé.

_________________


Dernière édition par aldindethau le Ven 16 Déc 2011, 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Néférouré d'Amosé

avatar

Nombre de messages : 1256
Date d'inscription : 04/12/2010

MessageSujet: Re: Toute les négociations   Ven 16 Déc 2011, 12:26

Allons Votre Grandeur ... laissez ce ... heu ... sot ? Fou ? enfin peu importe laisser le délirer son soul, les Toulousains vous connaissent ils savent bien que rien n'est vrai.

Mais je vous remercie messire langue de vipère pour l'information au sujet du Ponant, je vois que l’Épervier reste égal à lui même ne sortant pas des sentiers, j'espère qu'un jour nous serons aussi fort qu'eux même si le chemin va être très long.
Revenir en haut Aller en bas
ledigue

avatar

Nombre de messages : 2485
Localisation : Albi joie
Date d'inscription : 10/09/2010

MessageSujet: Re: Toute les négociations   Ven 16 Déc 2011, 12:40

Procès pour haute trahison: justice sera ainsi rendue.
Revenir en haut Aller en bas
zacharys

avatar

Nombre de messages : 1131
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: Toute les négociations   Ven 16 Déc 2011, 15:02

Euh votre grandeur sans vous offensez et sans parler de la guyenne mais plutot du périgord comme la cité logann. J'ai une amie a moi qui ce trouvais dans l'armée périgourdine en place sur tolosa et qui ma certifié qu'ils étaient là pour empêcher certains membres de la liste ET d'accéder au conseil en étroite relation militaire avec la guyenne biensure. Après je ne remet pas en cause ce que vous avez dit pour le reste, Melior est une amie de ma famille de longue date, que j'apprécie et qui je sais est juste.
Revenir en haut Aller en bas
aldindethau
Intendant du Chateau
Intendant du Chateau
avatar

Nombre de messages : 7570
Localisation : Foix Comtat de Tolosa
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Toute les négociations   Ven 16 Déc 2011, 15:20

Ca y est Logann a reussi à ruiner nos espoirs de paix, nous allons entrer en guerre contre la Guyenne et certainement le PA. vous savez les ragots, ils n'ont de valeur que pour ceux qui les colportent et ceux qui les ecoutes. Mais voici que cela coupe court à toute discussion.

Citation :
Me voici cher Coms.




Concernant vos requêtes, je vais y répondre point par point.

- Pourquoi avez-vous besoin d'obtenir une réponse au sujet de l'enquête à mener par la grande Prévôté puisque c'est précisément ce que la Guyenne réclame depuis le début des négociations ?
Gagner du temps pour gagner du temps ne nous fera que perdre du temps.

- Les mauvaises langues qui auront l'audace de penser que quelques duels en lice rétabliront la justice entre Toulouse et la Guyenne n'ont pas conscience que trop de sang a déjà été versé. Ainsi que je vous l'ai déjà signifié, ce n'est pas une question d'honneur mais de justice.

Beaucoup de citoyens de Guyenne sont inquiets de constater qu'aucun accord n'a été trouvé entre nous. Ce qui m'offre une transition idéale pour répondre aux questions que vous posez encore à l'ambassade. Voici les mots qui ont été répondus au bourgmestre de Montauban lorsque ce dernier m'a posé la question suivante, en gargote Guyennoise :


" - Votre Grâce, Diligents Conseillers,
Où en sont les négociations avec Toulouse ?
En tant que dirigeant de Montauban, je m'inquiète de cette paix factice et me demande si les débats avec nos anciens ennemis ne sont pas au point mort après autant de temps ? "


Citation :
Messer Salveo, le bon jour.
Tout d'abord, et même si les évènements liés à Montauban ont tendu à démontrer le contraire, il ne faut pas voir les Toulousains comme des ennemis. Seuls quelques uns d'entre eux le sont, c'est pourquoi la Guyenne a demandé à Toulouse que les Toulousains responsables de la prise de Montauban répondent de leurs actes devant la justice. La majorité des Toulousains sont des gens pacifiques.

Maintenant, au niveau des négociations, celles-ci ont été déplacées du cadre trop confiné de la chancellerie de Guyenne. Les débats se déroulent désormais au conseil des grands feudataires, où j'attends une réponse du Coms Aldin depuis plusieurs jours. Différents traités pourront être signés à l'issue de ces négociations, en l'occurence un traité de paix ainsi qu'un traité de coopération judiciaire. Bien sûr il est trop tôt pour tirer des plans sur la comète, mais la vessie de porc est du côté de Toulouse.


Car oui, la Guyenne souhaitait signer avec Toulouse un traité de paix et de coopération judiciaire à l'issue de ces négociations. Cela semble poser problème à votre ancien conseiller Logann qui colporte par ailleurs des informations complètement fausses en votre Castel, ainsi que vous l'avez vous-même remarqué.

Désormais, nous n'avons que trop perdu de temps et ce temps ne nous a pas profité.
Vous avez déclaré en notre ambassade le 27 Novembre dernier : "Je ne ruinerais pas plus mon peuple, il ne m'a pas élu pour cela."

Mais votre peuple, pendant que nous perdons du temps vous et moi à jouer au chat et à la souris, votre peuple, attaque encore le mien :

- Depuis hier 15 décembre, l'armateur Toulousain Yohann65, propriétaire de " l'Alicanto " est en train de détruire à boulets rouges le bateau " El Dolce d'Aqvitania " qui stationne tranquillement au quai d'Agen, appartenant à messer Robin25 qui n'est même pas sur place pour se défendre. Cet armateur avait par ailleurs déjà détruit le bateau de l'un des nôtres, messer Léandredecastelcerf, pendant la prise de Montauban par Toulouse.

- Avant-hier 14 décembre, un groupuscule de Toulousains a diffusé ce message en gargote Guyennoise :


Citation :
A nos cher Toulousain ,

Toulouse ne vous a pas oublié et n'oubliera jamais sa sixième ville , n'ayez crainte nous sommes là pour vous aidez à réintégré notre si beau comté .Là bas , vous aurez le droit de choisir votre religion et quand même vous présentez sans avoir peur d'être brimé , chez nous les taxes sont basse , chez nous on envoi personne pillé les marché de nos voisins n'y nous n'entretenons des pillards .Chez nous on respecte le choix du peuple et non les égos des dirigeants

Archynul nous aurons ta peaux et celle de tes sbires en commençant par le pleutre de Salveo .

Vive Montauban la Toulousaine ,

La 6 eme garnison du comté de Toulouse.


Aussi, à compter de ce jour, les frontières entre Montauban et Toulouse sont fermées.
Je vous invite à inciter les ressortissants Toulousains qui ont déjà commis des actes belliqueux envers la Guyenne - Logann en est un exemple - à rentrer calmement chez eux.
Nous ne voulons plus attendre encore que chacun se gratouille la tête sans trouver d'issue à ces négociations. Voilà pourquoi le duché de Guyenne donne sept jours à Toulouse pour s'acquitter de sa dette, qui je le rappelle une fois encore, fut largement sous-estimée par rapport aux pertes subies :

- Soit 80 kg de fer.
- Soit 1500 écus.
- Soit un panier de votre choix comprenant un minimum de 40 kg de fer et assorti de céréales pour le complément ( à raison de 11.50 pour le blé et 3.25 pour le maïs )

Depuis le 28 Octobre dernier, vous avez eu le temps de vous y préparer. Au delà de ces sept jours, la Guyenne se verra dans l'obligation de faire valoir ses droits d'une autre manière.

Ma réponse
Citation :
Votre Grandeur, sachez que cela fait une semaine que je vous court apres pour vous informer des mouvements suspects de personnes qui n'ont aucun agrement toulousain. Sachez que j'ai oui dire que toute notre conversation en salle d'ambassade est visible sur votre gargote, ce qui est bien evidemment inadmissible.
Sachez que le sieur Logann à été démis de ses fonctions il y a plus de 4 jours et qu'il va etre mis en procés pour Haute Trahison.

Sachez que vous m'apprennez à l'instant que le bateau " l'Alicanto " est en train d'attaquer un autre bateau et vous confirme que lui non plus n'a pas d'agrement toulousain. Et que nous allons le mettre egalement en procés pour HT.

Nous condamnons fermement ces attaques et vous informe que le sieur Logann va tres certainement rejoindre Montauban ou des Guyennais l'attendent m'a t-on dit.

Toulouse ne peut etre tenu pour responsable des ces agissements de ces personnes qui agissent en leur nom propre. Nous ne vous faisons pas porter le chapeau des brigandages commis depuis plusieurs semaines par des guyennais au sein de ma province.

Je prends note de votre ultimatum qui n'est en fait pas une negociation mais une exigence et prends en compte votre menace, sachez que Toulouse saura se defendre en cas de guerre si c'est cette voie que vous choisissez.
Je suis à votre disposition pour en discuter plus avant.





Va falloir se mobiliser.

_________________


Dernière édition par aldindethau le Ven 16 Déc 2011, 16:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
eric.mrk

avatar

Nombre de messages : 7775
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Toute les négociations   Ven 16 Déc 2011, 15:26

Merci Logann... No

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Victoire

avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Toute les négociations   Mar 20 Déc 2011, 11:05

aldindethau a écrit:
[color=indigo][b]Faux, la mine spoliée à la Guyenne pendant 24 jours à generé des bénéfices qui n'ont jamais profités au comté mais plutot à remplir les coffres de certains. Notre deficit en est la preuve flagrante. La Guyenne réclame les ressources de cette mine qu'ils ont perdus durant l'occupation toulousaine. A ce jour j'ai refusé leur demande et proposé une compensation bien en dessous de leurs exigence. Pour l'instant c'est au point mort.

Heuuuuu, Votre grandeur, vous mettez quand même clairement en cause la probité du Bailli d'hier et d'aujourd'hui, alias Thémis et celle de l'ancien Comissaire au Commerce : Shaka, votre concurrent aux Comtale. Qui en cas de bénéfices scrupuleux sont les seuls a avoir pu faire des mandats de complaisance.
C'est assez grave je trouve que de professer de telles accusations gratuites. De même, savez-vous vraiment comment fonctionne une mine votre Grandeur ?
Comme je trouve tout aussi choquant que du Périgord à la Guyenne, des personnes puissent témoigner que quelques armées étrangères seraient venues exprès à la demande d'une personne afin de peser dans la campagne, et cela sans que ces armées aient reçu l'autorisation de fouler le sol toulousain.
en tout cas on peut donc dire que mener une politique colaborationiste, en divisant la population et en étant prêt à brader nos valeurs et nos quelques richesses, n'aura pas porter plus de fruits que ça, puisque ce qui nous attend au final c'est encore et toujours des menaces de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
aldindethau
Intendant du Chateau
Intendant du Chateau
avatar

Nombre de messages : 7570
Localisation : Foix Comtat de Tolosa
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Toute les négociations   Mar 20 Déc 2011, 14:08

Citation :
Comme je trouve tout aussi choquant que du Périgord à la Guyenne, des personnes puissent témoigner que quelques armées étrangères seraient venues exprès à la demande d'une personne afin de peser dans la campagne, et cela sans que ces armées aient reçu l'autorisation de fouler le sol toulousain.


Et de cela ce n'est pas une accusation gratuite ???

je vous renvois sur mes dires plus haut.

Citation :
Faux et archi faux, diffamatoire en plus, l'armée de Guyenne est venu à Toulouse pour nous piller et faire payer l'attaque de Montauban, le PA à temporisé cette attaque et Vonafred a permis d'ouvrir la discussion et d'eviter notre ruine. Et je n'ai jamais prononcé ces mots.


Cautionner des actes qui mettent en grand peril notre Comté, c'est cela qui me choque.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toute les négociations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toute les négociations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toute les négociations
» toute nouvelle passionnée des pullip
» [Bionicle] Un jeu inventé de toute pièce...
» Une Grosse Cochonne toute mouillée se fait tirer par 2 mecs
» probleme connection avec livebox orange toute les leds oranges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Lo Capitòli - Le Capitole :: Grand Consistoire des Capitouls-
Sauter vers: