AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Plan d'action pour les mines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shaka

avatar

Nombre de messages : 998
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Plan d'action pour les mines   Dim 13 Nov 2011, 20:13

Bonjour à tous !

Comme vous pouvez vous en douter, j'aimerai que se tienne ici une grande réunion avec les principaux acteurs municipaux à propos de nos mines.

Je vais donc commencer par vous exposer les mesures que je souhaiterai mettre en place afin d'assurer la promotion régulière de notre parc minier, plan d'action qui a préalablement été discuté au Conseil et qui a reçu l'aval de notre Comte.

L'objectif de ce plan est relativement simple, remplir nos mines qui, je le rappelle, sont les poumons économiques de notre Comté. Des mines remplies sont l'assurance d'une bonne santé financière pour le Comté, aussi bien au sens strict qu'au sens large dans la mesure où cela touche également les Mairies et la population in fine.

Le mot d'ordre, pour résumer ce plan, est communication.

La première étape de ce plan, comme vous avez pu le constater, a été la mise en place d'un rapport quotidien relativement précis du point de vue chiffrage mais que je me suis efforcé de rendre le plus clair possible, le tout accompagné de commentaires accessibles à tous si on ne s'intéresse pas particulièrement aux chiffres.
Le but de ce rapport est donc de permettre à tout le monde de se rendre compte de l'état de nos mines, de leur fréquentation, de l'impact qu'elles ont sur le Comté d'un point de vue économique et de motiver le plus possible les habitants à s'y rendre au regard des commentaires qui sont effectués.

En adéquation avec cet objectif de communication permanente, j'ai donc, dans un premier temps, demandé aux Maires de se charger de l'affichage de ces rapports dans leurs halles respectives afin que le maximum de population puisse y avoir accès.

Cependant, les choses ne sont pas destinées à rester dans l'état et pour ce faire, je souhaiterai voir la création d'un Comité Minier.

Qu'est ce que j'entends par Comité Minier donc ?

Il s'agirait d'un Comité siégeant ici, au Grand Consistoire, et qui regrouperait le CaM, les Maires, les Tribuns et des représentants du CaM dans chaque ville, des CaM locaux si vous préférez.

Les CaM locaux seraient donc issus de la population de chaque ville, un par ville, et leur rôle serait en quelque sorte de seconder le CaM directement sur le terrain.
Pour bien faire, les CaM locaux devraient avoir accès aux Conseils Municipaux de leurs villes respectives afin d'y siéger comme un Conseiller à part entière pour ainsi faire le relais entre la Comté, les Mairies et la population.

La mission de ces personnes serait relativement simple mais avec un rôle assez large. Il s'agirait pour eux de se charger d'animer un bureau de la mine sur chaque halle où ils répondraient aux questions des habitants et où ils effectueraient quotidiennement l'affichage du rapport du CaM. Outre la communication via les rapports quotidien, ils auraient la charge d'inciter les habitants à se rendre à la mine en « recrutant » en taverne, en envoyant régulièrement des courriers à la population, en mettant en place des animations en rapport avec la mine, etc.

Concernant les Maires et l'utilité de leur présence au sein du Comité, je dirai que les Maires ont a leur disposition des outils assez formidables et efficaces en terme de communication. La lettre du Maire, le panneau d'affichage de la Mairie, le calendrier municipal voir même le panneau de la taverne municipale si l'on pousse le bouchon sont autant de moyens à leur disposition pour communiquer sur les mines, ne serait-ce qu'avec une petite ligne dans le courrier et sur le panneau d'affichage de la Mairie appelant les habitants à se rendre à la mine.

Enfin, l'utilité des Tribuns dans ce dispositif. Les Tribuns sont réellement un chaînon capital de la vie d'une province. Par leur action avec les nouveaux arrivants et en les guidant efficacement, les Tribuns peuvent avoir un impact non négligeable en terme de population présente dans le Comté mais également en terme d'investissement de cette population. Un bon Tribun peu donc faire la différence et au final, qui dit plus de population dit plus de vie dans les villes, dans le Comté dans son ensemble mais également plus de monde dans les mines. Le volet pour les Tribuns serait donc multiple.

Premièrement, la présentation par chaque Tribun de la lettre qui est envoyée aux nouveaux arrivants afin d'en déceler les points forts et les points faibles pour que celle-ci reste courte et claire, qu'elle soit un réel moyen de retenir les nouveaux chez nous, qu'elle les incite à s'investir dans nos institutions avec par exemple un petit mot sur le fait que l'on manque d'Ambassadeurs, de douaniers, de militaires, d'avocats, de MA, etc et également qu'avec une petite ligne elle précise que se rendre à la mine régulièrement est vital pour le Comté.

Seconde chose, les Tribuns sont généralement des personnes actives et qui sortent régulièrement en taverne, lieu où elles peuvent rencontrer assez souvent des nouveaux arrivants. L'idée est donc de faire en sorte que les Tribuns poursuivent le travail entamé dans leur courrier en poussant encore une fois les nouveaux arrivants à venir garnir les rangs de nos institutions et à sa rendre à la mine aussi souvent que possible.

L'objectif du travail effectué serait donc double, garder un maximum de monde chez nous, faire en sorte que les nouveaux s'investissent, car une personne qui s'investit aura beaucoup plus tendance à rester que quelqu'un qui ne s'investit pas, et sensibiliser sur l'importance que revêt la mine. Au final, par ces deux actions, c'est la possibilité de voir plus de monde fréquenter notre parc minier qui est donc poursuivi.

Hum, voilà, à priori c'est tout pour le moment.

Si vous avez des questions, des suggestions, des idées ou des critiques, n'hésitez pas, la réunion est faite pour et je tâcherai de vous répondre du mieux possible. Sinon, juste dire que ça vous va c'est bien aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Shaka

avatar

Nombre de messages : 998
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Plan d'action pour les mines   Ven 18 Nov 2011, 21:43

Oui? Non?

Si personne ne donne son avis je préviens tout de suite, qu'on vienne pas pleurer plus tard si quelque chose est fait et que ça ne plait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Jaccot

avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : A l'interface du RP et du HRP...
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plan d'action pour les mines   Ven 18 Nov 2011, 21:53

Oui !

...

Mais j'vais pas avoir le temps de gérer ça d'mon côté pour l'instant. Si on me transmet des instructions simples et claires, donc, j'me chargerai avec joie que d'les exécuter, mais faut pas vous attendre à des initiatives de ma part.

Té, pis j'profite de l'occasion pour vous r'mercier pour les rapports réguliers, qu'on voit qu'vous aimez vot' travail et que ça fait plaisir à voir. Continuez comme ça ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
eric.mrk

avatar

Nombre de messages : 7775
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Plan d'action pour les mines   Ven 18 Nov 2011, 21:58

Oups, pardon, shaka, je n'avais même pas vu ce sujet.

Alors je dirais que le principe d'un responsable des mines par ville a déjà été tenté. Sinon, bien entendu, tout ce que tu as dit et fort louable et fort juste mais, par expérience, je dirais que ce qui fait la popularité de la mine ou de la carrière, c'est le salaire qui y est versé. J'avais déjà abordé le sujet par le passé avec je ne sais plus qui, peut etre jaccot, quand au fait que la mine attirerait plus de monde si son salaire était d'au moins 16. On m'avait répondu, non, impossible, pas assez rentable... Aujourd'hui, les salaires des offres d'emplois sont taxés (quid des fonctionnaires d'ailleurs tiens ?), mais pas les mines. Or, en Albi, nombreux sont les employeurs qui ont réhaussé d'un écu le salaire de leur embauche pour laisser le salaire net TTC a un niveau "raisonnable" disons. Si le comté comptait (^^) sur cela pour remplir un peu plus les mines, c'est loupé, en Albi du moins je pense. Car les prix montent du fait de la taxe, donc pour rester intéressant les salaires et les bénéfices essaient de remonter aussi, afin que le niveau de vie ne baisse pas.

Donc, communiquer oui, nommer un CaM municipal, très bien, faire participer mairie et tribun quand au rappel d'aller en mine, je suis d'accord, mais le salaire reste le nerf de la guerre, à mon sens !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jaccot

avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : A l'interface du RP et du HRP...
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plan d'action pour les mines   Ven 18 Nov 2011, 22:37

Et chus en total accord avec mon camarade albigeois, j'dois dire : meilleur salaire, plus attractif et on s'finance sur les taxes. La main d'oeuvre et les produits étant taxés, les producteurs perdent des deux côtés -> il faut gagner plus pour vivre mieux -> vaut mieux aller à la mine que travailler aux champs, que la mine, ça paie bien si qu'on augmente le salaire à 16.

Et pis si les privés veulent suivre les salaires, ben ils devront mieux payer leurs employés et vous récupérerez plus de taxes. Là où ça devient carrément vicelard, d'ailleurs, c'est que si les producteurs tentent de compenser leurs pertes sur le prix d'vente d'leurs produits, ben ça vous fait encore plus de rentrées des taxes pour vous. C'est vicieux, ces taxes, on dirait pas, mais avec un salaire attractif aux mines (disons 16 écus), ça devient carrément diabolique. Et ceux qu'en profitent, et ben c'est les mineurs, et vous. Réintroduisez les récompenses pour fournir aux mineurs du pain bon marché et z'aurez tout gagné sur s't'affaire, avec des mineurs qu'on chéri aux petits oignons qui n'en viendront que plus travailler dans les mines.
Revenir en haut Aller en bas
Natale

avatar

Nombre de messages : 2249
Localisation : Il est passé par ici, il repassera par là !
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Plan d'action pour les mines   Sam 19 Nov 2011, 13:42

- Ben à vrai dire, là je parle pour les Toulousains de Toulouse, même si je ne suis qu'un Chaurien de Toulouse après tout, et de mon expérience propre, j'aimerai bien que le conseil informe à l'avance de quand la mine d'or sera fermé pour travaux.
Car c'est super bien que la mine d'or retrouve du poil de la bête, mais si ça implique une fermeture avant pour faire baisser le coût, ce serait bien de pouvoir avertir les gens à l'avance en place publique justement.
Pareil depuis le temps qu'on en discute, c'est vrai que ce serait bien de pouvoir augmenter plus durablement le salaire général des mines, voir l'impact de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Jaccot

avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : A l'interface du RP et du HRP...
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plan d'action pour les mines   Mar 22 Nov 2011, 13:28

Bonjorn, j'reviens ici pour discuter un peu des salaires, suite à une discussion qu'on est en train d'avoir avec Thémis, à côté. J'vais donc reprendre un peu ses points et essayer d'présenter un peu mieux ma vision :

Citation :
d'abord à par un effet très momentané dut à l'augmentation, les mines ne se rempliront pas plus et par contre le cout pour le comté sera largement aggravé, sachant que déjà c'est le poste le plus lourd.
Les études ont été faites avant l'arrivée de la taxe sur les salaires, mais vous pouvez justement augmenter cette taxe, ce qui diminue les salaires offerts par les privés tout en augmentant le salaire des mines, ce qui permet, à la fois, de financer en partie la mesure et, surtout, d'augmenter passablement le différentiel entre le salaire offert aux mines et celui qu'on touche en travaillant dans un champs. Le différentiel ainsi obtenu ne se chiffrerait donc plus en deniers, mais en écus. A mon sens, psychologiquement, la différence peut être attractive et ça fait donc partie des choses qui se tentent.

Citation :
cette idée reste purement démagogique et totalement délirante par les temps qui courts, car avec un salaire aussi énorme au mine, je doute que la mine d'or même à sont niveau optimal puisse créer assez de monnaie pour payer les mineurs et surtout aider à combler le déficit.
C'est ce genre de réponses qui me font penser qu'on n'a pas étudié la situation de manière globale avec les nouvelles taxes. S'est-on demandé, en fixant la taxation actuelle, quel effet on voulait en obtenir ? Qui on voulait viser ? Oui, la mesure coûterait, et il faut donc la financer autrement, en appliquant un train de mesure global incluant tous les outils à la disposition du comtat. La taxe sur les embauches en est une, les retours via la taxe sur les marchandises, grâce à un plus fort pouvoir d'achat, en serait une autre. Les taxes actuelles permettent une taxation différenciée : on peut favoriser les mineurs et prendre plus sur les autres catégories de population mais honnêtement, dans la taxation mise-en-place actuellement, je peine à voir une vision d'ensemble allant vers une augmentation de l'attractivité des mines.

Citation :
je rappel que le remplissage des mines est fonction de la population, nous l'avons encore bien vue avec l'alerte sur castel, les brigands n'attaquant pas vont à la mine car pas de contrat écrit pour y travailler, et donc on avait entre 15 et 22 mineurs de plus ces jours là.
Tout-à-fait d'accord là-dessus. Ai-je omis de dire que de meilleurs salaires miniers augmentent l'attractivité du comté ?

Citation :
ensuite les nouvelles règles sur les mines, vont encourager à avoir une fréquentation stable, puisque calculer sur les 10 meilleurs fréquentations des 30 jours précédents, donc avoir des remplissage en dents de scie comme il nous arrive encore, cela très néfaste.
Tout-à-fait d'accord, mais une augmentation des salaires (devant aller de pair avec un plan d'import/export et de fonctionnement habituel des mines, incluant donc les salaires à la mine de fer et celle d'or), une augmentation des salaires, donc, irait dans le sens d'une augmentation de la fréquentation, et donc pas d'une perte en matière d'entretiens puisque c'est sur ces nouvelles valeurs que serait calculée la fréquentation de la mine, je n'y vois donc pas une raison allant à l'encontre d'une mesure d'adaptation minière aux nouvelles taxes, sous la forme d'une augmentation des salaires miniers.

Citation :
en conclusion c'est l'inverse, que les patrons embauchent pour au moins 16 écus donc un peu plus de 15 écus pour l'employé et tout le monde s'y retrouvera.
Les patrons qui embauchent pour 16 écus versent 15.20 écus à leurs employés, soit autant que la mine mais en une seule fois : ils ont un avantage concurrentiel sur les mines. Augmenter le salaire minier ne serait-ce qu'à 15.5 écus permet de restaurer la balance à l'avantage des mines (même si 16 écus sont plus psychologiquement intéressants, à mon sens). Pour moi, en l'état, on n'encourage pas les mines avec la taxation appliquée, on cherche juste à récupérer des écus sur les travaux aux champs et c'est là que je continue donc dans ma lancée : appliquer une taxation en vue de faire rentrer plus d'écus, c'est bien, mais tenter de cibler la taxation afin que d'autres effets bénéfiques s'en dégagent, c'est encore mieux. Rendre le salaire des mines plus attractif que le salaire des champs par ce biais est donc une option à creuser, à mon sens, sachant qu'il faudra alors axer la communication dans ce sens afin que ceux qui n'ont pas l'habitude des mines puissent avoir l'idée de les (re)découvrir.

Citation :
pour les cadeaux au mineurs assidus, mon cher jaccot le système a été abandonné il y a plus d'un an, même si je te rejoins sur le fait qu'il faut avoir soucis des plus pauvres;
premièrement, il ne faisait plus recette; les gens même au courant ne les demandé pas, ou alors un jeune une fois au tout début et encore, le fais qu'il faille se rencontrer freiner souvent la chose.
Le système a été abandonné alors qu'il n'y avait pas encore de taxes sur les ventes. En l'état, qu'est-ce qui vous empêche de taxer plus fortement le pain pour financer des récompenses pour les mineurs, sous forme de pain bon-marché, justement ? Ceux qui ne vont pas à la mine paieraient donc pour ceux qui y vont : c'est une mesure ciblée.

Ce que je veux dire, donc, c'est qu'on peut aller au-delà du "on taxe pour compenser le déficit du comté" et qu'on peut aussi lever des taxes en vue de financer spécifiquement d'autres mesures, comme des mesures minières, par exemple.

Citation :
du coupe t tu parle à juste titre de pain, mais sache qu'un boulanger même en vendant à faible prix 5,80 gagne généralement très bien sa vie et c'est pour cela que je les ai taxé un peu plus que les autres et c'est encore mieux dans les forêts pour eux.
Ah, mais justement, d'ailleurs, les boulangers sont taxés plus cher que les charpentiers ou les forgerons, à Castres. Le fond de ma réflexion, c'est plutôt : on fait toujours la course au pain bon marché histoire d'aider les vagabonds, mais pourquoi ne pas faire du pain bon marché pour les mineurs ? Sachant qu'il serait donc cher pour les autres. Vous n'avez pas besoin d'appliquer une taxation faible si les rentrées qu'elle engendre sont redistribuées à la population d'une manière ou d'une autre. La taxation peut servir à faire de la politique, à réaliser des projets et des visions globales du comtat. Les taxes, c'est pas juste des chiffres, au fond et je crois que, à présent, on peut vraiment tenter de mettre des idées, derrière. Financer du pain bon-marché pour les mineurs en rendant le pain plus cher pour les autres, pour moi, c'est une vision politique, et c'est la mienne. Qu'on me dise "nous ne pensons pas comme ça", je veux bien l'entendre, et je pourrai alors voter en connaissance de cause lors des prochaines élections, mais qu'on me dise "c'est pas possible, l'argent n'existe pas" alors que l'argent existe, justement, et qu'on peut se le fournir via la taxation, non, je ne l'accepterai pas.

Citation :
ce n'est pas aux collectivités déjà soumises à l’import et aux autres couts de distribuer ces cadeaux et ses encouragements, mais aux riches
Taxez plus fortement le pain, offrez du pain bon-marché aux mineurs et ce seront les riches qui financeront le pain des pauvres...

Voilà donc mes pensées du jour, sentez-vous libre de me dire que je n'ai rien compris ou rien suivi.
Revenir en haut Aller en bas
franca

avatar

Nombre de messages : 4109
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: Plan d'action pour les mines   Mar 22 Nov 2011, 20:37

Citation :
on fait toujours la course au pain bon marché histoire d'aider les vagabonds, mais pourquoi ne pas faire du pain bon marché pour les mineurs ?

cela a déjà été fait en Albi et je crois est toujours d'application si je ne me trompe masi les mineurs laisse leurs pains, très peu le demande

Citation :
Taxez plus fortement le pain, offrez du pain bon-marché aux mineurs et ce seront les riches qui financeront le pain des pauvres...

je ne prêche pas pour ma paroisse mais je ne crois pas qu'en taxant plus le pain , vous allez faire allez les gens à la mine^^

je vois la mine d'une autre façon , je l'explique aux nouveaux comme ceci

7.25 tous les jours , de quoi s'acheter un pain à 6.00
le solde le dimanche et mettre en réserve
de cette façon ils ne dépensent pas tout d'un seul coup en taverne
personnellement , j'ai fonctionné comme cela et je ne m'en trouve pas plus mal
et je fonctionne encore comme cela
je suis contente de voir le montant le dimanche comme une belle récompense



Revenir en haut Aller en bas
Jaccot

avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : A l'interface du RP et du HRP...
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plan d'action pour les mines   Mer 23 Nov 2011, 03:22

Citation :
cela a déjà été fait en Albi et je crois est toujours d'application si je ne me trompe masi les mineurs laisse leurs pains, très peu le demande
Ca a été le cas un peu partout du temps ou c'était appliqué au niveau du comté. Je ne crois pas qu'il y ait jamais eu énormément de demandes, même avec une politique de promotion du processus active. C'est une possibilité que le comté mettrait à disposition des mineurs, afin de permettre à chacun de vivre mieux. Au delà, on n'peut forcer personne, libre à chacun d'en profiter, donc, ou d'préférer faire sans. L'essentiel, à mon sens, c'est qu'on responsabilise les gens en leur proposant des solutions qui leur permettent de vivre bien.

Et puis, la mesure sert un autre rôle, aussi, puisqu'elle permet aux rares qui vont en profiter d'établir le contact avec les autorités locales, ce qui pourrait les amener à même creuser plus loin (taverne et forums). A mon sens, l'comté serait gagnant sur toute la ligne. Via la taxe sur le pain plus élevée si la démarche a pas de succès (gain financier) et par l'émulsion au niveau du comté si elle en a (gain d'attractivité du comté pour un bilan financier neutre puisque financé par la taxe sur le pain).

Citation :
je ne prêche pas pour ma paroisse mais je ne crois pas qu'en taxant plus le pain , vous allez faire allez les gens à la mine^^
L'idée allait légèrement dans une autre direction, en fait : en taxant plus fortement le pain, on s'offre des moyens financiers qu'on peut investir, à leur tour, dans des récompenses pour les mines. S'agit pas, par cette mesure, d'inciter les gens à aller à la mine mais de récompenser ceux qui le font. Personnellement, j'en attendrais pas des miracles mais ça irait toujours dans cette lignée d'offres que l'comté ferait afin qu'on puisse tous vivre mieux, en présentant la mine comme une occupation qui permet de vivre bien. Au-delà, on entre de nouveau dans les responsabilités de chacun mais si les gens n'en profitent pas, l'comté se retrouverait tout de même gagnant puisqu'avec une plus forte taxe sur le pain, il augmenterait ses rentrées.

Citation :
je vois la mine d'une autre façon
Ma foi, j'avoue que je la vois aussi passablement ainsi, mais les moyens dont on dispose actuellement me poussent à croire qu'on peut faire mieux en regard des autres possibilités de travail qui s'offrent aux habitants.
Revenir en haut Aller en bas
Shaka

avatar

Nombre de messages : 998
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Plan d'action pour les mines   Mer 23 Nov 2011, 05:41

(Jvous ai pas oubliés, je m'occupe de répondre à tout ça dans la journée dans faute Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Jaccot

avatar

Nombre de messages : 1860
Localisation : A l'interface du RP et du HRP...
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plan d'action pour les mines   Mer 23 Nov 2011, 13:47

Bon, je sais, j'suis chiant, j'fais rien qu'à causer et pis j'vous laisse pas l'temps de répondre (te fais pas de bile et répond à ton rythme, hein, JD Shaka, tu réponds quand tu peux) mais suite aux mauvaises nouvelles concernant les dons, j'suis repassé faire un p'tit tour au sein des chiffres des mines et je constate qu'on a continué sur une politique d'améliorations minières.

Et là, j'ai envie de demander : vous avez calculé le temps de retour sur investissement de ces améliorations ? Parce qu'il est bien plus long qu'un mois et que, du coup, à mon sens, le plus judicieux serait de viser la sortie du négatif, dans un premier temps, afin de fluidifier toutes les affaires du comté et d'éviter de devoir recourir aux bons du trésors puis, dans un second temps, de reprendre les améliorations minières.

Le parc, en l'état, est viable, poursuivre les amélioration est, certes, rentable à long terme mais en l'état, ça ne fait que reculer la date de sortie du négatif du comté et donc, à mon sens toujours, ce n'est pas tant souhaitable.

D'autant que dans 30 jours, y a bien des chances que les coûts d'amélioration soient fortement réduits (application de la moyenne de fréquentation sur les 30 derniers jours plutôt que la capacité maximale des mines) et qu'il serait donc plus intéressant de les entreprendre à ce moment-là, avec des finances saines pour assurer la manoeuvre.

Z'en dites quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Shaka

avatar

Nombre de messages : 998
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Plan d'action pour les mines   Jeu 24 Nov 2011, 06:47

Bon, comme ça risque d'être assez long comme réponse, je vais tâcher de faire ça dans l'ordre et le plus clair possible.

Jaccot a écrit:
Mais j'vais pas avoir le temps de gérer ça d'mon côté pour l'instant. Si on me transmet des instructions simples et claires, donc, j'me chargerai avec joie que d'les exécuter, mais faut pas vous attendre à des initiatives de ma part.

Té, pis j'profite de l'occasion pour vous r'mercier pour les rapports réguliers, qu'on voit qu'vous aimez vot' travail et que ça fait plaisir à voir. Continuez comme ça !

Alors pour ce qu'il en est du temps que tout ça devrait prendre aux Maires, ça devrait rester assez limité. Les Maires ne faisant en soit que siéger au Comité Minier pour se tenir informés des choses qui se mettront en place et des initiatives qui pourront être prises. La seule chose que les Maires auront en soit à faire, c'est une petite ligne à propos des mines dans leurs courriers, une petite ligne également sur leur panneau d'affichage/panneau de taverne municipale/agenda histoire de tenir au courant la population donc ça ne change pas tous les jours et afficher les annonces Comtales, comme ils le font habituellement, donc très peu chronophage.

Au niveau des initiatives, ça sera l'apanage des CaM locaux qui auront pour tâche de dynamiser la vie minière dans leurs villes respectives. Ce poste est vraiment créé pour ne pas accabler les Maires sous une masse de travail encore plus grande que celle à laquelle ils doivent faire face habituellement. Ils seront aussi bien les assistants du CaM que des Maires au niveau des mines.

Enfin, ya pas de quoi pour les rapports, c'est normal. Même si ces derniers jours j'ai eu un poil moins de temps disponible que je l'aurai souhaité et donc les affichages quotidiens en ont soufferts mais ça devrait retrouver son rythme de croisière à présent.


Eric a écrit:
Alors je dirais que le principe d'un responsable des mines par ville a déjà été tenté. Sinon, bien entendu, tout ce que tu as dit et fort louable et fort juste mais, par expérience, je dirais que ce qui fait la popularité de la mine ou de la carrière, c'est le salaire qui y est versé. J'avais déjà abordé le sujet par le passé avec je ne sais plus qui, peut etre jaccot, quand au fait que la mine attirerait plus de monde si son salaire était d'au moins 16. On m'avait répondu, non, impossible, pas assez rentable... Aujourd'hui, les salaires des offres d'emplois sont taxés (quid des fonctionnaires d'ailleurs tiens ?), mais pas les mines. Or, en Albi, nombreux sont les employeurs qui ont réhaussé d'un écu le salaire de leur embauche pour laisser le salaire net TTC a un niveau "raisonnable" disons. Si le comté comptait (^^) sur cela pour remplir un peu plus les mines, c'est loupé, en Albi du moins je pense. Car les prix montent du fait de la taxe, donc pour rester intéressant les salaires et les bénéfices essaient de remonter aussi, afin que le niveau de vie ne baisse pas.

Donc, communiquer oui, nommer un CaM municipal, très bien, faire participer mairie et tribun quand au rappel d'aller en mine, je suis d'accord, mais le salaire reste le nerf de la guerre, à mon sens !

Jaccot a écrit:
Et chus en total accord avec mon camarade albigeois, j'dois dire : meilleur salaire, plus attractif et on s'finance sur les taxes. La main d'oeuvre et les produits étant taxés, les producteurs perdent des deux côtés -> il faut gagner plus pour vivre mieux -> vaut mieux aller à la mine que travailler aux champs, que la mine, ça paie bien si qu'on augmente le salaire à 16.

Et pis si les privés veulent suivre les salaires, ben ils devront mieux payer leurs employés et vous récupérerez plus de taxes. Là où ça devient carrément vicelard, d'ailleurs, c'est que si les producteurs tentent de compenser leurs pertes sur le prix d'vente d'leurs produits, ben ça vous fait encore plus de rentrées des taxes pour vous. C'est vicieux, ces taxes, on dirait pas, mais avec un salaire attractif aux mines (disons 16 écus), ça devient carrément diabolique. Et ceux qu'en profitent, et ben c'est les mineurs, et vous.

Natale a écrit:
Pareil depuis le temps qu'on en discute, c'est vrai que ce serait bien de pouvoir augmenter plus durablement le salaire général des mines, voir l'impact de tout ça.

Et toutes les autres interventions que vous avez faites à propos des salaires...

Alors en ce qui concerne le fait que le salaire soit la principale motivation pour les gens à aller à la mine, j'en suis pleinement conscient. Je pense d'ailleurs dans un futur relativement proche étudier la question de façon concertée avec le pôle économique car j'ai déjà jeté un coup d’œil à ça.

Par exemple, disons qu'on prend un salaire de 15 écus pour une mine d'or remplie à 40 personnes, ça nous donne un coût salarial total de 600 écus. Si, à fréquentation égale, on passe le salaire à 17 écus, le coût salarial s'élève alors à 680 écus soit une hausse de 80 écus donc.

Actuellement, un mineur allant à la mine d'or rapporte 47.77 écus et il coûterait donc 17 écus de salaire, soit un bénéfice net par mineur de 30.77 écus. En gros, trois mineurs supplémentaires à la mine d'or suffiraient à combler et même à avoir un gain par rapport à ce que nous coûterait la masse salariale.

A priori donc, l'idée d'augmenter les salaires peut sembler séduisante face au faible nombre de mineurs supplémentaires qu'il faudrait pour éponger la masse salariale supplémentaire.

Néanmoins, pas mal de paramètres annexes sont à prendre en compte et méritent réflexion.

Le premier, la concurrence que ferait alors la mine d'or à la mine de fer. Le Comté est déjà en déficit structurel de fer, est ce que mettre en place une telle différence salariale ne nous réduirait pas la fréquentation de la mine de fer à une peau de chagrin étant donné que tous les Chauriens préféreraient légitimement se rendre à la mine d'or?

Second point, pour éviter le premier écueil que je viens de citer, on pourrait être tentés d'augmenter les salaires de la mine de fer également, peut être pas à 17 écus comme pour la mine d'or dans mon exemple mais à 16.90 écus histoire de garder la mine d'or en préférentiel. Mais dans ce cas là, combien faudrait-il de mineurs supplémentaires dans la mine d'or pour venir éponger l'augmentation de la masse salariale des deux mines combinées? Est-ce que dans ce cas une telle opération resterait profitable pour le Comté et ses finances?

Enfin, troisième point, tout comme pour les taxes qui ont eu une influence à la hausse sur les salaires proposés par les producteurs, est-ce qu'une augmentation des salaires miniers n'auraient pas un effet similaire?
Même si au final le Comté empocherait plus d'argent du point de vue taxes salariales et taxes sur les produits, on risquerait d'avoir deux effets négatifs à savoir une inflation sur les prix des produits du Comté et donc une diminution de nos opportunités commerciales par rapport à des opérations avec les provinces étrangères et, secondo, qui dit meilleur salaire versés par les producteurs dit rivalité comme actuellement par rapport aux salaires miniers et donc pas forcément plus de monde dans nos mines au final.
La seule solution que je vois pour contrer un tel phénomène inflationniste sur les salaires et les produits serait la mise en place d'une loi Comtale visant à plafonner les salaires versés par les producteurs à hauteur de, par exemple, 16 écus. Mais j'imagine déjà le tollé qu'une telle mesure pourrait provoquer.


Natale a écrit:
- Ben à vrai dire, là je parle pour les Toulousains de Toulouse, même si je ne suis qu'un Chaurien de Toulouse après tout, et de mon expérience propre, j'aimerai bien que le conseil informe à l'avance de quand la mine d'or sera fermé pour travaux.
Car c'est super bien que la mine d'or retrouve du poil de la bête, mais si ça implique une fermeture avant pour faire baisser le coût, ce serait bien de pouvoir avertir les gens à l'avance en place publique justement.

Alors concernant la fermeture de la mine d'or et les travaux qui y ont été entrepris, n'ayant rien à cacher, il s'agit d'une erreur de ma part. En effet, les travaux d'amélioration de la mine d'or n'étaient pas du tout à l'ordre du jour et une malheureuse directive transmise a provoqué la mise en route des travaux sans pour autant que nous ayons les stocks de fer nécessaires pour que nous puissions l'effectuer tout en gardant l'ensemble du parc minier ouvert. Par conséquent, la fermeture de la mine d'or a été décidée dans la foulée suite à une réunion de crise avec le pôle économique et, étant pris au dépourvu, nous n'avons pas pu en informer la population à l'avance.

Néanmoins, l'erreur m'étant pleinement imputable, je me suis engagé à rembourser le Comté financièrement à la hauteur du préjudice subit j'ai déjà versés 500 écus de cette dette qui ont servi à l'achat de fer que j'ai moi-même été cherché en Rouergue afin de réouvrir dans les plus brefs délais la mine d'or.

Bon je vais m'arrêter là pour l'instant vu l'heure qu'il est. Pour toute la partie sur les taxes, les avantages offerts aux mineurs et le retour sur investissement des améliorations, je m'occupe d'y répondre dans les prochaines 24 heures.
Revenir en haut Aller en bas
Natale

avatar

Nombre de messages : 2249
Localisation : Il est passé par ici, il repassera par là !
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Plan d'action pour les mines   Dim 27 Nov 2011, 23:39

- ça augmentera toujours un peu les rendement de la mine d'or de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Shaka

avatar

Nombre de messages : 998
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Plan d'action pour les mines   Mar 29 Nov 2011, 13:39

Natale a écrit:
- ça augmentera toujours un peu les rendement de la mine d'or de toute façon.

Sur une perspective long-termiste en effet, c'est positif. Dans une perspective court-termiste, avec l'objectif d'un retour en positif de notre trésorerie, vu qu'on a du fermer la mine d'or pendant plusieurs jours, c'est pas ce qu'il y a de mieux.


Bien, quoi qu'il en soit, je vais poursuivre la réponse entamée il y a quelques jours de cela.


Jaccot a écrit:
Citation :
pour les cadeaux au mineurs assidus, mon cher jaccot le système a été abandonné il y a plus d'un an, même si je te rejoins sur le fait qu'il faut avoir soucis des plus pauvres;
premièrement, il ne faisait plus recette; les gens même au courant ne les demandé pas, ou alors un jeune une fois au tout début et encore, le fais qu'il faille se rencontrer freiner souvent la chose.

Le système a été abandonné alors qu'il n'y avait pas encore de taxes sur les ventes. En l'état, qu'est-ce qui vous empêche de taxer plus fortement le pain pour financer des récompenses pour les mineurs, sous forme de pain bon-marché, justement ? Ceux qui ne vont pas à la mine paieraient donc pour ceux qui y vont : c'est une mesure ciblée.

Ce que je veux dire, donc, c'est qu'on peut aller au-delà du "on taxe pour compenser le déficit du comté" et qu'on peut aussi lever des taxes en vue de financer spécifiquement d'autres mesures, comme des mesures minières, par exemple.

L'avenir ne garantie en rien que je sois encore encore CaM d'ici là mais la mise en place d'un système de récompense pour les mineurs est une option qui, dans mon esprit, bien qu'elle ne soit pas à l'ordre du jour pour le moment, est quelque chose que je ne rejette pas de voir mis en place un jour ou l'autre, quand la situation financière du Comté le permettra.

Tout d'abord, personnellement, je n'avais pas dans l'idée de cantonner, s'il venait à être mis en place un jour, ce système de récompense aux seuls et uniques pains bons marchés. Dans mon esprit, je voyais plus la mise en place d'un système à double échelon, je m'explique.
Premièrement, on calcule la moyenne de fréquentation sur une quinzaine et on fixe un pourcentage de remplissage qui représente un seuil. Si la fréquentation de la quinzaine dépasse ce seuil, on calcule alors une réduction d'impôts pour les mairies qui serait croissante de l'écart de fréquentation entre le seuil et la moyenne calculée.
Deuxièmement, on met en place un système de "points mines". Un jour de mine égal X points, deux jours de mines égal Y points et on établi une correspondance points/écu. Les mineurs, grâce aux points qu'ils auront cumulés au fur et à mesure du temps auront donc un capital écus utilisable à tout moment permettant d'acheter auprès des mairies n'importe quel produit dont le prix de vente correspondrait alors à prix de vente initial - capital points utilisé pour cet achat.
L'avantage de ce système est multiple à mon sens.
Cela accroit l'intérêt des mairies à voir la ou les mines dont elles disposent à être le plus remplies possibles pour voir au final leurs impôts réduits, on a donc ici un avantage pour le Comté qui pourra alors avoir plus de mineurs dans les mines mais également un avantage pour les mairies avec la baisse de leurs impôts.
De même, la mesure cible directement la population en permettant d'acquérir n'importe quel bien à prix réduit à condition d'aller miner donc on récompense les mineurs et on gagne également en proximité via le fait qu'on puisse jouer sur "vous voulez aider votre mairie et votre village sans sortir un écu de votre poche, allez miner". Les gens sont généralement plus enclins à aider leur village que leur Comté uniquement du fait de cette plus grande proximité entre eux et l'équipe municipale.

Maintenant, pour en revenir à la proposition plus spécifique que tu soumets Jaccot c'est à dire des pains bon marchés financés par des taxes plus fortes.
Pourquoi est-ce qu'il n'est pas possible pour le Comté de mettre en place une telle mesure actuellement? La raison est toute simple, vu que nous sommes actuellement en situation de déficit, le moindre écu qui est touché par le Comté via les différentes taxes qui ont été mises en place est directement injecté dans la réduction de ce déficit.
Du coup, à aucun moment le Comté n'a entre ses mains ces écus afin d'en faire quelque chose d'autre.
Il est donc à l'heure actuelle impossible pour le Comté d'acheter quoi que ce soit en terme de pain pour ensuite revendre ces pains à un prix relativement faible.
Donc oui, comme tu le dis justement, l'argent existe et les taxes peuvent nous le fournir mais le fait est que dans l'état actuel des choses, l'argent existe uniquement pour boucher notre déficit et malheureusement pas pour le reste et ce, tant que les finances du Comté resteront dans le rouge. Ce n'est pas quelque chose qui est voulu par le Conseil Comtal, loin de là d'ailleurs, mais c'est la force des choses qui veut ça. Crois moi, si nous pouvions voir la couleur de toutes les liquidités qui peuvent rentrer et les utiliser de façon à les faire fructifier plutôt que de les voir immédiatement gelées, ça nous arrangerait comme jamais.

Outre le fait que le Comté n'a pas les moyens financiers pour mettre en place un tel système et bien que l'idée de redistribution des richesses en fonction de l'investissement de chacun soit une idée que je trouve certes séduisante, le fait de taxer fortement le pain, d'un point de vue réalité économique, est difficilement envisageable, je m'explique.
Le Comté consomme du fer de façon structurelle donc on doit en acheter régulièrement. Généralement, pour s'en procurer, on fait ça sous forme d'échange, on fourgue X quintaux de pierres contre Y kilos de fer.
Néanmoins, je ne sais pas si c'est l'atmosphère qui veut ça actuellement mais quand on demande si les provinces qui sont à proximité de chez nous ont du fer à vendre, soit on n'a pas de réponse, soit les pigeons mettent une éternité à arriver avec une réponse, soit on nous dit qu'elles n'ont pas de fer ou qu'elles n'ont pas besoin de pierre et, de façon assez régulière, quand on reçoit une réponse, on nous demande si on ne pourrait pas plutôt faire une transaction fer/pain plutôt que fer/pierre.
Quand je dis ça, c'est vraiment pas des bêtises, ce matin encore on en discutait avec notre CaC car une province nous a justement demandé du pain contre du fer.
Donc au regard de cela, sachant qu'en moyenne, à l'heure où je vous parle, le prix du pain dans le Comté de Toulouse est à 6.11 écus donc même si ça reste relativement abordable, c'est pas non plus d'une compétitivité écrasante commercialement parlant, avoir recours à une lourde taxe sur le pain pourrait avoir un impact négatif sur notre compétitivité prix et donc sur notre capacité à importer du fer pour garder nos mines ouvertes.


Citation :
Et là, j'ai envie de demander : vous avez calculé le temps de retour sur investissement de ces améliorations ? Parce qu'il est bien plus long qu'un mois et que, du coup, à mon sens, le plus judicieux serait de viser la sortie du négatif, dans un premier temps, afin de fluidifier toutes les affaires du comté et d'éviter de devoir recourir aux bons du trésors puis, dans un second temps, de reprendre les améliorations minières.

Le parc, en l'état, est viable, poursuivre les amélioration est, certes, rentable à long terme mais en l'état, ça ne fait que reculer la date de sortie du négatif du comté et donc, à mon sens toujours, ce n'est pas tant souhaitable.

D'autant que dans 30 jours, y a bien des chances que les coûts d'amélioration soient fortement réduits (application de la moyenne de fréquentation sur les 30 derniers jours plutôt que la capacité maximale des mines) et qu'il serait donc plus intéressant de les entreprendre à ce moment-là, avec des finances saines pour assurer la manoeuvre.

Alors oui je suis tout à fait d'accord, le retour sur investissement d'une amélioration est quelque chose d'extrêmement long.

Ensuite, pour l'instant, durant ce mandat, nous avons eu deux améliorations de faites dont une, comme je l'ai déjà expliqué, n'était pas voulue initialement.

De même, le pôle éco a réfléchit quant à la possibilité de vendre de la pierre sans pour autant acheter quelque chose en retour et ce, afin de pouvoir, dans un premier temps, disposer de liquidités qui seraient réinvesties notamment dans l'achat d'animaux pour ainsi faire fructifier ce capital et donc dans un second temps venir combler notre déficit de façon plus importante.
Maintenant, comme j'ai pu aborder la chose dans le point précédent, dans le coin, vendre de la pierre, c'est vraiment la croix et la bannière donc avec le pôle éco, certes ce n'est encore qu'au stade de la réflexion, mais nous envisageons d'envoyer des MA par-ci par-là dans les capitales voisines avec chacun une quantité de pierre somme toute assez limitée mais qui pourraient peut-être trouver acquéreur, notamment auprès des nantis qui voudraient procéder à la construction de leur hôtel particulier.
Également, on étudie la possibilité d'envoyer des MA vendre une plus grosse quantité de pierre dans des provinces plus éloignées que celles que nous prospectons actuellement. Il reste encore 7 semaines pour que nous repassions en positif, même si la route pour ces MA sera plus longue que d'habitude, je pense que ces MA pourraient être rentrés d'ici là et donc apporter au Comté un certain montant de liquidités non négligeable.

Enfin, est-ce que j'ai prévu de lancer de nouvelles améliorations pour le moment, la réponse est non. D'une part du fait de la réforme des coûts comme tu le soulignes justement et d'autre part dans l'optique de garder des pierres à vendre en stock pour réduire le déficit.

Bon bon bon, je crois que c'est tout. Si j'ai oublié de répondre à une question surtout, dites-le. Et puis si vous avez d'autres questions ou remarques, faut pas hésiter, je suis pas méchant et je ne mord pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plan d'action pour les mines   Jeu 01 Déc 2011, 20:41

j'ajoute pour ma part, que je partage totalement et depuis toujours, la vision de la mine de Franca. C'est cela que j'ai toujours expliqué en temps que tribun à mes nouveaux et aux autres. Elle marche bien en effet. Car n'oublions pas que tout est basé "à la journée de 24h" et à la semaine en fin de compte.

je rappelle aussi que dans les annonces pour la mise en place des taxes; nous avons expliqué que nous prenions le partie d'une vision économique à moyen et long terme et donc une taxation faible mais presque "totale" pour ne pas freiner le commerce, mais le soutenir, et ne pas empêcher les gens d'embaucher, tout en encourageant à aller à la mine puisque mieux payer que les patrons qui débourse un salaire inférieur à 16 écus.

pour vous aider aussi, voici quelques chiffres repères pour les mines:
- nous avons entre 100 et 110 mineurs par jours, toutes mines confondues.
- d'après le recensement lévanesque le comté à une population de 543 personnes toutes villes confondues, et le parc minier propose 250 places (75+75+100) soit la quasi totalité de la population active du comté.
- la mine d'or à un rendement de 47,77 (anciennement 47,25) et les salaire proposé sont de 15 écus à la mine de fer et de 15,10 écus à l'or et à la carrière donc un mineur à la mine d'or paye son propre salaire et un mineur dans chacun des deux autres et produit un bénéfice réel de 47,77- 15,1x2+ 15= 2,57 écus par jour et donc de 47,77-15,10= 32,67 écus par mineurs supplémentaire au filon.
- la mine d'or consomme presque une pierre par mineur et presque 3/4 de kilo de fer par mineur embauché pour l'entretien.
- la carrière et la mine de fer consomment chacune environ 2/5 de quintal de pierre et un peu moins d'un tiers de kilo de fer par mineur employé pour l'entretien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plan d'action pour les mines   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plan d'action pour les mines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plan d'action pour les mines
» rehcrehce de plan leman russ pour scratch build
» Plan d'architecte pour les nuls : Archifacile !
» plan echelle 1:1 de la partie HP A320
» [ECO]Journée mine-booste des mines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Lo Capitòli - Le Capitole :: Grand Consistoire des Capitouls-
Sauter vers: